22° Terrebonne, mercredi 26 septembre 2018
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

Fil RSS

Prison à perpétuité pour l'accusé qui plaide coupable
Le Terrebonnien Alain Nadeau a été assassiné à l'été 2015. (Photo : archives)

Prison à perpétuité pour l'accusé qui plaide coupable

Jean-Marc Gilbert

Mercredi 21 février 2018

MEURTRE À TERREBONNE EN 2015

Plus de deux ans après le meurtre non prémédité d'Alain Nadeau, un Terrebonnien âgé de 55 ans, l'accusé Antoine Sénécal a plaidé coupable le 13 février. Il a écopé d'une peine de prison à perpétuité, sans possibilité de libération conditionnelle avant 10 ans.

Le cadavre du quinquagénaire avait été découvert dans son domicile de la rue de Toulon, le 24 août 2015, par des policiers de Terrebonne. Ceux-ci s'étaient rendus sur place à la demande de proches de M. Nadeau, qui étaient sans nouvelle de lui depuis quelques jours.

Il avait été poignardé à plusieurs reprises et son corps était en état de putréfaction. Pendant quelques jours, M. Sénécal et sa coaccusée, Sabrina Boucher, auraient occupé la résidence de la victime avant l'intervention des policiers.

Antoine Sénécal, âgé de 21 ans au moment des faits, a été accusé de meurtre non prémédité et d'outrage à un cadavre au terme de l'enquête menée par la Sûreté du Québec, en collaboration avec la police de Terrebonne.

Regrets

Avant de recevoir sa sentence, l'accusé se serait adressé à la famille de la victime pour témoigner de ses regrets face aux gestes qu'il a posés alors qu'il était dans une mauvaise période de sa vie. Les motifs exacts du crime ne sont pas connus.

Pour ce qui est de sa coaccusée, Sabrina Boucher, qui faisait elle aussi face à une accusation d'outrage à un cadavre, un arrêt des procédures a été prononcé dans son dossier en mai 2017.

18 janvier 2018 - Vitrerie Gascon Cell

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités