16° Terrebonne, mardi 24 octobre 2017
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

Fil RSS

Un sexagénaire agressé à Terrebonne
L’événement a généré un fort déploiement policier. (Photo : Gilles Fontaine)

Un sexagénaire agressé à Terrebonne

Jean-Marc Gilbert

Jeudi 5 octobre 2017

Un homme de 60 ans a subi des blessures à la tête à la suite d'une agression armée survenue dans une résidence de la rue Ernest-S.-Mathieu, à Terrebonne, le 5 octobre en matinée.

Peu avant 9h, un homme et une femme qui seraient dans la fin de la vingtaine ont pénétré à l'intérieur d'un logement situé entre le chemin du Curé-Comtois et le boulevard des Seigneurs. L'occupant des lieux a été frappé à la tête avec la crosse d'un pistolet, et les deux suspects se sont emparés de plusieurs objets et d'une somme d'argent indéterminée avant de prendre la fuite à bord d'une voiture.

À l'arrivée des policiers, la victime, avec le visage ensanglanté, a été escortée par les policiers jusqu'à l'ambulance et transportée à l'hôpital pour recevoir des soins. Sa vie n'est pas en danger. L'homme devait être rencontré par les policiers pour donner sa version des faits lorsque son état de santé allait le permettre.

Arrestations et comparution

L'intervention et le ratissage rapides des policiers, ainsi qu'une description des malfaiteurs fournie par des témoins, ont permis de localiser les deux suspects à moins de deux kilomètres des lieux du crime. Ils ont été arrêtés et conduits au quartier général pour rencontrer les enquêteurs pendant que les techniciens en scène de crime passaient le périmètre de l'agression au peigne fin, à la recherche d'indices.

Les suspects sont demeurés détenus et devaient comparaître au palais de justice de Saint-Jérôme le 6 octobre pour être accusés de vol qualifié, d’introduction par effraction, d’agression armée et de possession d'arme.

Les policiers confirment également que la victime connaissait l'un des suspects, dont les noms n'avaient pas été dévoilés au moment de mettre sous presse.

25 oct 2017 Banque Nationale cell

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités