23° Terrebonne, mercredi 15 août 2018
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

Fil RSS

Une jeune femme happée par un véhicule
Mercedese Lefebvre a été happée par une voiture et portera plainte à la police.

Une jeune femme happée par un véhicule

Jean-Marc Gilbert

Jeudi 8 février 2018

Mercedese Lefebvre, 24 ans, portera plainte à la police pour tenter de retrouver le conducteur du véhicule rouge qui l'a happée, le 6 février à Terrebonne. Si la piétonne ne croyait pas être blessée sur le coup, ce n'est que plus tard, une fois l'adrénaline retombée, que les douleurs se sont manifestées.

L'accident est survenu vers 16 h 30 à l'intersection du boulevard de Terrebonne et de la montée Masson. Pendant que la piétonne traversait la rue, l'automobiliste qui se trouvait sur le boulevard de Terrebonne a voulu effectuer un virage à droite pour emprunter la montée Masson en direction nord et n'aurait pas aperçu la jeune femme à temps.

«Il m'a dit qu'il ne m'avait pas vue à cause du soleil. Il m'a demandé si j'allais bien et m'a offert d'aller me porter là où je me rendais, mais moi, je ne pensais qu'à aller chercher mon fils à la garderie le plus vite possible», nous raconte la victime, deux jours après les événements.

Ce n'est que quelques heures plus tard que les douleurs sont apparues. «Maintenant, j'ai mal à la cuisse droite, à la jambe gauche au complet, dans le bas du dos et à un poignet. Quand j'essaie de marcher, c'est extrêmement douloureux», raconte-t-elle.

Elle déplore que l'automobiliste ne lui ait pas suggéré d'appeler les policiers ou les ambulanciers alors qu'elle était visiblement en état de choc.

La jeune femme demandera donc de l'aide aux policiers pour retrouver le conducteur du véhicule rouge impliqué dans l'accident.

Dans l'énervement du moment, elle n'a toutefois pas eu le réflexe de relever le modèle précis de la voiture. «Je crois que c'est un modèle récent. Il est rouge avec les contours de fenêtres chromés», rapporte-t-elle.

31 dec 2017-2018 Lise Viau cell

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités