22° Terrebonne, mercredi 26 septembre 2018
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

Fil RSS

Vol qualifié dans une boutique Telus
Les trois suspects comparaîtront aujourd’hui au palais de justice de Laval.

Vol qualifié dans une boutique Telus

Véronick Talbot

Mercredi 14 mars 2018

TROIS SUSPECTS ARRÊTÉS

Une employée d’une boutique Telus de Terrebonne a été menacée d’une arme et séquestrée lors d’un vol qualifié survenu le 13 mars au 2292, chemin Gascon. Trois suspects ont rapidement été localisés, puis arrêtés par les policiers.

L’incident serait survenu vers 17 h 35, lorsque deux hommes ont fait irruption dans le commerce. L’un deux, armé, a menacé l’employée présente pour ensuite la séquestrer. Un autre suspect est venu le rejoindre et ils ont volé des appareils cellulaires ainsi que des tablettes, avant de prendre la fuite à bord d’un véhicule gris dans lequel les attendait un autre complice.

L’employée, une jeune femme de 25 ans, a communiqué avec le Service de police de Terrebonne pour rapporter le vol et la description des suspects, permettant à l’une des agentes du corps policier de localiser rapidement un véhicule correspondant à la description fournie. Elle a tenté de l’intercepter et une poursuite s’est alors engagée jusqu’à Laval, où les suspects ont percuté un arbre et pris la fuite à pied.

La police de Laval, qui était à proximité, est venue assister les agents de Terrebonne et rapidement, les trois suspects ont été localisés et arrêtés. Ils ont été conduits au centre opérationnel du Service de police de Terrebonne afin d’y être rencontrés par les enquêteurs. Il s’agit d’hommes de Montréal et de Laval âgés de 28 à 42 ans, soit Luis Selipe Becerra Arias, Guerry Julmeus et Max Kenny Henri. Aucun d’eux n’a été blessé. Ils ont comparu au palais de justice de Laval le 14 mars où ils ont notamment été accusés de vol qualifié, de possession d’armes, de port d’un déguisement, de complot, de séquestration, de conduite dangereuse et de délit de fuite. Les deux premiers suspects ont été libérés sous promesse de comparaître le 29 mai et doivent se plier à plusieurs conditions, entre autres de ne pas être en possession d’une arme, de ne pas se trouver dans le secteur où a été commis le vol, de ne pas communiquer avec la présumée victime et de conserver la paix. Quant au troisième suspect, Max Kenny Henri, il sera de retour en cour pour son enquête sur remise en liberté le 26 mars.

Notons que l’ensemble de la marchandise volée a été retrouvé.

 

18 janvier 2018 - Vitrerie Gascon Cell

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités