3° Terrebonne, mercredi 22 novembre 2017
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

Fil RSS

De grands projets à poursuivre
Le maire sortant et chef de VDM, Guillaume Tremblay, entend poursuivre la réalisation de grands projets entamés ces dernières années s’il est reporté au pouvoir le 5 novembre. (Photo: courtoisie)

De grands projets à poursuivre

Mardi 24 octobre 2017

Le chef de Vision Démocratique de Mascouche (VDM), Guillaume Tremblay, entend poursuivre la réalisation de grands projets entamés ces dernières années s’il est reporté au pouvoir le 5 novembre.

Il cite ainsi le Manoir seigneurial, la revitalisation du noyau villageois, la construction d’un complexe aquatique et le déploiement du CentrOparc.

«En ce qui concerne le Manoir seigneurial, on s’était engagé à l’acquérir plutôt qu’à le laisser à l’abandon et c’est ce que nous avons fait. Cet été, nous avons entrepris les travaux sur les bâtiments historiques afin d’en assurer la préservation et la mise en valeur. De plus, nous avons commencé l’aménagement des sentiers dans lesquels s’implantera un projet numérique. Il s’agit d’une première phase qui nous permettra ensuite de réaménager l’intérieur et d’en faire un lieu de diffusion et d’animation culturelle», indique Guillaume Tremblay par voie de communiqué.

Le chef de VDM compte aussi poursuivre la revitalisation du noyau villageois aux côtés de son équipe. «Que ce soit par l’acquisition de la Maison Chaput, la réfection de la rue Dupras et l’implantation d’une piste multifonctionnelle, ces actions s’inscrivent dans la foulée des efforts de la Ville pour dynamiser le noyau villageois. Pour le prochain mandat, nous prenons l’engagement de l’animer avec un nouveau festival et d’y aménager une place publique.»

En ce qui concerne le projet d’une piscine municipale, le maire sortant rappelle qu’une entente a été officialisée à la fin de l’été. «Nous avons procédé à la signature d’un protocole d’entente afin que les travaux puissent se réaliser rapidement. La construction de notre tout nouveau complexe aquatique débutera dès le printemps 2018», assure-t-il.

Et face aux questions soulevées par des citoyens ces derniers mois, le premier magistrat insiste sur le fait que son administration est capable de «concilier ces grands projets avec une saine gestion des finances de la Ville».

«Nous avons rétabli un climat propice au développement économique en multipliant les investissements sur notre territoire. Et ce n’est qu’un début, puisque le déploiement du CentrOparc sera le moteur de la croissance économique de notre ville en rapportant plusieurs millions supplémentaires. C’est entre autres ce qui permettra d’offrir aux Mascouchois un gel de taxes en 2018, tout comme nous l’avons fait cette année», conclut Guillaume Tremblay. (VT)

25 mai 2018 Implantologie cell

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités