-2° Terrebonne, vendredi 17 novembre 2017
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

Fil RSS

Nouvel élan Terrebonne présente ses idées
Valérie Quevillon et les 16 candidats de Nouvel élan Terrebonne ont fait connaître une partie de ce qu’ils ont à offrir aux citoyens pour les huit prochaines années. (Photo : courtoisie)

Nouvel élan Terrebonne présente ses idées

Jean-Marc Gilbert

media@larevue.qc.ca

Mardi 19 septembre 2017

Geler le compte de taxes des citoyens pour quatre ans, trouver des solutions à l’engorgement routier, organiser un grand festival et réserver une partie du budget municipal pour un budget participatif sont quelques-uns des engagements dévoilés par Nouvel élan Terrebonne (NET) à l’occasion du lancement de sa campagne, le 14 septembre.

Environ 150 personnes étaient présentes à la salle de réception La Québécoise pour ce lancement. Nadège St-Philippe, présentatrice météo bien connue du réseau TVA et amie de la candidate à la mairie, Valérie Quevillon, a d’abord présenté les candidats du NET pour chacun des 16 districts électoraux.

Elle a ensuite présenté la chef, qui a reçu une ovation avant même de prendre la parole. «Si vous m’aviez dit, il y a quelques mois, que je serais ici aujourd’hui à vous présenter mon équipe, je ne vous aurais pas crus», a-t-elle lancé.

Avant de laisser Hugo Valiquette, qui sera son chef de cabinet si elle est élue, détailler le programme électoral, Mme Quevillon a précisé que ces engagements ne sont que les premiers.

Cinq comités formés de candidats ainsi que des citoyens ajouteront d’autres idées à cette plateforme toutes les semaines, jusqu’au jour du scrutin, le 5 novembre. «Je crois que le moment est venu d’écrire un nouveau chapitre dans notre histoire collective», affirme la chef.

Basée sur deux mandats

Divisée en six thèmes, la plateforme du NET propose des engagements qui s’échelonneront sur deux mandats de quatre ans. Le tout premier engagement proposé : geler le compte de taxes pour quatre ans afin de respecter la capacité de payer des citoyens. Les salaires des élus seront aussi gelés pour la même période, indique la formation politique.

En plus d’aménager 100 km de nouvelles pistes cyclables pour favoriser le transport actif, le NET promet de trouver des solutions pour désengorger les routes 337, 335, le chemin Gascon, la rue Nationale (dans le parc industriel de Lachenaie) et le boulevard des Entreprises.

Un conseil municipal composé d’élus du NET souhaiterait aussi travailler en étroite collaboration avec Tourisme des Moulins pour favoriser le rayonnement de Terrebonne et avec la Société de développement culturel de Terrebonne (SODECT) pour créer une première édition du Grand festival de Terrebonne.

Finalement, si le NET est élu, le parti promet de réserver «une partie du budget municipal pour la création d’un budget participatif». Les citoyens auront donc leur mot à dire sur la façon dont l’argent serait dépensé, indique le parti.

Présence sur le terrain

Mme Quevillon considère que sa plateforme est «réaliste» et rappelle qu’elle évoluera au cours de la campagne, selon les idées qui émergeront des comités.

Lorsqu’on lui demande pour quelle raison le NET n’est jamais présent aux assemblées de conseil municipal pour questionner les élus en place, Mme Quevillon répond qu’elle veut faire les choses différemment. «Je veux que mon équipe soit sur le terrain, à la rencontre des citoyens», conclut-elle.

19 nov 2017 Galerie Rive nord Noel cell

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

  • A. De Choinière
    Mercredi, 20 septembre 2017 08:22:36
    Je n’ai pas l’habitude de commenter les publications du journal, mais aujourd’hui devant de tels propos, ma conscience me dictait de donner l’heure juste.
    Il faut vraiment vivre dans les nuages pour présenter à la population des engagements qui datent de l’ère Duplessis en promettant des bouts d’asphalte. De promettre un gel de taxes sur 4 ans quand on sait que l’administration actuelle des 20 dernières années laissera une des dettes les plus élevées par citoyen au Québec (soit plus de 4000$ par citoyen), c’est vraiment rire de l’intelligence des citoyennes et citoyens de Terrebonne. Saviez-vous que l’organisation du NET et Mme Quevillon n’ont même pas daigné répondre à la demande de débat public entre candidats à la mairie de la chambre de commerce et d’industrie des Moulins et le journal la Revue. Pour un parti qui dit mettre le citoyen au cœur de ses priorités, tout un manque de respect de ne même pas vouloir venir défendre son programme devant la communauté d’affaires et les citoyens. Encore bien chanceux que le journal la Revue ne leur sert pas la même médecine de ne pas leur répondre quand vient le temps de vouloir avoir de la visibilité dans le journal. À voir les engagements du NET, c’est vraiment à se demander si ce parti n’est pas qu’une pâle copie du parti fantoche créé à l’époque de toute pièce pour diviser le vote lors de la première élection de l’équipe Robitaille et qui d’ailleurs portait le même nom.

    Alain De Choinière
    Candidat de l’alliance démocratique de Terrebonne
    District 15
    http://www.larevue.qc.ca/municipal_2-novembre-1997-table-etait-mise-pour-une-soiree-historique-n12977.php

    « La naissance, dans les dernières semaines de l’élection, du parti Nouvel élan Terrebonne de feu Robert Gaudry, avait scellé la division. Plusieurs questionneront la naissance bien curieuse de cette formation politique, mais qui s’en souvient vraiment maintenant, sinon un journaliste à la mémoire longue. »

Publicités