-1° Terrebonne, samedi 18 novembre 2017
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

Fil RSS

Pour un virage famille à Terrebonne
La chef du NET, Valérie Quevillon, souhaite que la Ville de Terrebonne soit plus proche de ses citoyens.

Pour un virage famille à Terrebonne

Mardi 17 octobre 2017

Valérie Quevillon, chef du Nouvel Élan Terrebonne (NET) et candidate à la mairie, veut améliorer l’offre de camps de jour dès l’été 2018 afin qu’elle réponde mieux à la réalité des familles d’ici.

La mère de trois garçons de 16 à 21 ans souhaite que les parents se sentent mieux épaulés par leur Ville. «Je sais que les parents travaillent fort et qu’ils désirent offrir à leurs enfants des expériences estivales sans avoir à se casser la tête avec les horaires, comme c’est le cas actuellement.»

En parallèle, la chef du NET veut rendre plus accessibles les différents parcs municipaux, principalement pour les personnes ayant des limitations. «Tous les citoyens, peu importe leur âge ou leur condition physique, devraient pouvoir profiter des installations récréatives et des espaces verts de notre ville. Mon objectif est très précis : l’ensemble des parcs devra être accessible sous mon administration», insiste-t-elle.

Par ailleurs, sous le leadership de Valérie Quevillon et de l’équipe du NET, ce sont au moins 100 km de pistes cyclables qui seront ajoutés au réseau existant, promet la formation politique. «Les familles demandent d’avoir un meilleur accès à leur ville. Ce sera donc une priorité de développer davantage l’offre de pistes cyclables sur l’ensemble du territoire, ce qui permettra de mieux le découvrir. C’est bon pour la santé, c’est bon pour l’environnement et c’est bon pour notre ville, qui deviendra encore plus attrayante», ajoute la candidate à la mairie.

Enfin, grâce aux nouvelles technologies disponibles, la chef du NET croit qu’il devrait être plus simple que jamais de communiquer avec la Municipalité. Or, les transactions avec la Ville demeurent des procédures fastidieuses, que ce soit par exemple pour l’obtention de permis ou le signalement de réparations à effectuer aux infrastructures municipales, déplore-t-elle. «Faciliter les transactions avec la Ville de Terrebonne, c’est faciliter l’engagement des citoyens au sein de leur municipalité. C’est pourquoi nous devons rattraper notre retard en matière de ville intelligente. Avec leur téléphone intelligent, les citoyens peuvent rendre le travail de la Ville encore plus efficace en nous fournissant toutes sortes d’informations sur le réseau routier, le réseau d’aqueduc, l’état des lieux de loisir, etc. En contrepartie, la Ville doit leur permettre de transiger plus facilement à partir de leur appareil mobile, tout en conservant un visage humain et la disponibilité nécessaire pour répondre aux citoyens qui ont des difficultés avec les nouvelles technologies», conclut Valérie Quevillon. (VT)

19 nov 2017 Galerie Rive nord Noel cell

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités