17° Terrebonne, samedi 22 juillet 2017
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

Fil RSS

Réduction des déchets, économies d’eau potable
Stéphane Berthe, maire de Terrebonne, et Paul Asselin, conseiller municipal, ont annoncé la reconduction de tous les programmes environnementaux, sauf celui des produits économiseurs d’eau d’Hydro-Québec. (Photo : Karine Limoges)

Réduction des déchets, économies d’eau potable

Karine

Limoges

activites@larevue.qc.ca

Mardi 11 juillet 2017

La Ville de Terrebonne estime que depuis 2008, ses citoyens ont économisé près de 17 000 $ en termes de coûts sur l’environnement, mais aussi près de 400 000 $ sur leur portefeuille en plus de sauver quelque 50 millions de litres d’eau potable. Comment? En profitant des subventions disponibles pour se procurer des couches lavables, des composteurs domestiques, des récupérateurs d’eau de pluie et des produits économiseurs d’eau.

«L’intérêt croissant des Terrebonniens à adopter des comportements pour préserver notre environnement et leur grande participation aux programmes environnementaux nous rend très fiers», a lancé le maire Stéphane Berthe, avant de dresser le bilan des programmes environnementaux municipaux.

En 2016, 79 familles ont bénéficié de subventions de 8 500 $ pour l’achat de couches lavables. Ce programme aurait permis de réduire, depuis huit ans, l’utilisation de trois millions de couches jetables, générant près de 17 000 $ d’économies liées à l’enfouissement.

«Depuis 2008, c’est 340 tonnes métriques de déchets en moins, soit l’équivalent de 57 éléphants mâles d’Afrique», a précisé le maire Berthe, rappelant qu’une couche jetable prend environ 500 ans à se décomposer. La subvention s’élève à 110 $ par enfant, pour s’équiper d’un ensemble de 18 couches.

Quant aux composteurs domestiques, ils ont intéressé 176 citoyens, ce qui porte le nombre de composteurs distribués en huit ans à 2 260 et la production de compost à 350 tonnes métriques, une économie de 377 000 $, en comparaison du produit offert en centre de jardin. Le premier composteur est vendu au coût de 33,60 $. Rappelons à cet égard que la collecte de matières organiques commencera au printemps 2018.

421 piscines hors terre remplies

Quant à la récupération d’eau de pluie, 2 800 récupérateurs d’eau — dont 215 distribués en 2016 — ont engendré une économie de 16,5 millions de litres d’eau potable depuis le début du programme, en 2009, soit l’équivalent de 421 piscines hors terre. Le premier récupérateur est offert à 42 $.

En 2016, Terrebonne a participé au programme Produits économiseurs d’eau et d’énergie d’Hydro-Québec, proposant des pommes de douche à débit réduit et des aérateurs de robinets. Les 504 ménages s’étant procuré une trousse auraient engendré une économie d’eau potable de 35 millions de litres. Or, le programme a été discontinué par Hydro-Québec en 2017.

Une soirée d’information pour les composteurs et récupérateurs d’eau de pluie aura lieu le 19 août, à la bibliothèque de l’Île-des-Moulins. Pour s’inscrire : loisirs.ville.terrebonne.qc.ca.

1 an Vitrerie Gascon Cell

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités