-2° Terrebonne, jeudi 23 novembre 2017
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

Fil RSS

Rigueur dans la gestion et les finances publiques
Les candidats Nicolas Bucci (11), Marie-Josée Beaupré (8), Isabelle Patenaude (6) et Audrey Lachance (9) entourent le chef Stéphane Berthe. (Photo: courtoisie)

Rigueur dans la gestion et les finances publiques

Mardi 24 octobre 2017

La rigueur en matière de gestion municipale et de finances publiques sera une priorité pour Générations Terrebonne et son chef, Stéphane Berthe.

«Nous porterons une attention particulière au processus de suivi des demandes de nos concitoyens auprès de la Ville afin d’optimiser la qualité des services», ajoute le maire sortant. Déjà, il a établi les bases sur lesquelles s’appuieront les membres de son équipe, une fois élus. «L’École nationale d’administration publique (L’ÉNAP) procède actuellement à l’analyse en profondeur de la gestion municipale et elle fera ses recommandations sous peu, ce qui améliorera nos façons de faire. Une ère nouvelle de gestion se prépare et nous pourrons mettre rapidement en place les recommandations de l’ÉNAP. L’idée n’est pas de multiplier les structures, mais bien d’améliorer celles que nous avons afin de les rendre plus efficaces», expliquent Audrey Lachance, candidate dans le quartier 9, et Nicolas Bucci, candidat dans le quartier 11.

Par ailleurs, en cette période de préparation budgétaire, le mot d’ordre a déjà été lancé : «On ne peut pas multiplier les promesses coûteuses sans toucher au compte de taxes général pour les quatre prochaines années. C’est pour cette raison que nous allons gérer la Ville de manière responsable et respecter la capacité de payer des gens de Terrebonne», mentionnent Marie-Josée Beaupré, candidate dans le quartier 8, et Isabelle Patenaude, candidate dans le quartier 6. «Au lendemain des élections, nous adopterons et mettrons en place notre nouvelle Politique de gestion de la dette et une Politique de financement des investissements publics. Encore là, la rigueur sera de mise», conclut M. Berthe. (VT)

1 an Vitrerie Gascon Cell

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités