4° Terrebonne, samedi 25 novembre 2017
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

Fil RSS

Un agenda 2005 bien rempli

Mardi 25 janvier 2005

VILLE DE MASCOUCHE

Si l’année 2004 a été une année fulgurante pour la Ville de Mascouche quant à son développement tant résidentiel qu’économique, 2005 promet encore davantage, de dire d’entrée de jeu le maire de Mascouche, Richard Marcotte.

Karine Cousineau

Avec un avis d’imposition ("compte de taxes") à la baisse, une équipe solide qui regarde droit vers le succès, la Ville de Mascouche peut rêver d’atteindre des sommets jamais égalés.

L’administration Marcotte prévoit injecter près de 35 M$ durant les trois prochaines années, soit de 2005 à 2007. Projets majeurs à l’agenda du maire Marcotte : la construction du nouvel échangeur de l’autoroute 25, la construction du Chez-nous du communautaire, le démarrage du boulevard Est-Ouest, la réfection des rues et l’aménagement de parcs.

Autres priorités, la Ville finalisera la mise à jour du schéma de risque du service des incendies par la construction et la modernisation de la caserne des pompiers ainsi que l’achat de véhicules lourds. Aussi à l’agenda 2005, l’entente avec l’Université du Québec pour son implantation à Mascouche.

Développement géré

La construction reprendra sur un bon train, puisque la Ville prévoit la construction de plus de 700 unités d’habitation d’ici la fin 2005. L’an dernier, Mascouche a octroyé pour 106 000 000 $ en permis, une nette augmentation par rapport à 2002, où la valeur des permis émis ne représentait que 42 134 000 $.

"En 2000, on n’aurait jamais envisagé un tel développement. Ce qui se développe à Mascouche est contrôlé et prévu depuis 10 ans", explique le maire, qui, avec ses conseillers, travaille à bâtir une ville à l’image de ses citoyens, où ceux-ci se reconnaissent.

De bonnes assises

Mascouche part donc sur des bases solides pour 2005. "La population a confiance en sa Ville et travaille main dans la main avec ses dirigeants; nous travaillons à honorer cette confiance", a déclaré le maire Marcotte. "Avec une situation financière saine, une grande confiance du milieu des affaires, une bonne politique environnementale et une gestion en partenariat avec les organismes du milieu, tout est en place pour une belle année 2005", a-t-il ajouté.

Année électorale en vue, Richard Marcotte a confiance en sa population. "Je crois que les gens voient l’avenir de Mascouche de la façon dont on le bâtit depuis 10 ans. Je crois donc que les Mascouchois désirent une continuité."

17 decembre 2017 Sports Expert cell

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités