2° Terrebonne, vendredi 24 novembre 2017
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

Fil RSS

Un budget équilibré pour Terrebonne… et ses citoyens

Mercredi 15 décembre 2004

Le maire de Terrebonne, Jean-Marc Robitaille, a présenté, le lundi 13 décembre, un budget 2005 équilibré et en croissance avec des revenus et des dépenses de 113,4 M$, mais surtout sans hausse de taxes importante pour les citoyens.

Éric Ladouceur

Impact minimisé

Tel que promis il y a quelques semaines par le maire Jean-Marc Robitaille, la hausse de 30 % du rôle de l’évaluation n’aura pas d’incidence majeure sur le compte de taxes des Terrebonniens en 2005. De fait, 36 % des propriétaires connaîtront une baisse de taxes, 11 % ne connaîtront aucune variation ou presque, alors que 37 % subiront une hausse légère variant entre 18 $ et 100 $. Au total, ce sont 84 % des propriétaires qui connaîtront des variations de 100 $ ou moins sur leur compte de taxes.

Afin de minimiser l’impact de la hausse du rôle de l’évaluation, Terrebonne a dû baisser de 0,24 $ du 100 $ d’évaluation le taux de taxation, qui est passé de 1,10 $ en 2004 à un peu plus de 0,86 $ en 2005. En ce qui concerne les immeubles non résidentiels, ce taux est passé de 1,82 $ à 1,75 $ du 100 $ d’évaluation.

Budget en croissance

Autre fait important à souligner, le budget 2005 de la Ville de Terrebonne connaît une hausse appréciable de près de 9 % par rapport à 2004, soit une augmentation de près de 10 M$ des dépenses et des revenus, qui seront consacrés essentiellement à fournir davantage de services à la population, notamment en ce qui concerne l’obtention du Niveau II du Service de police et le nouveau schéma de couverture de risques du Service des incendies, deux réformes exigées par le gouvernement provincial.

Autre bonne nouvelle pour les contribuables terrebonniens, la part du budget allouée au service de la dette est passée de 24,86 % à 23,67 %; il est en baisse pour une troisième année consécutive.

Plan triennal 2005-2007

Le maire Robitaille a aussi profité de l’occasion pour évoquer les grandes lignes du Plan triennal d’immobilisations (PTI) de la Ville, qui prévoit notamment des investissements de plus de 50 M$ en 2005 et de plus de 100 M$ d’ici la fin de 2007. Parmi les plus importants projets identifiés pour l’année prochaine, 7 M$ seront consacrés au début des travaux de construction du complexe aquatique et gymnique, 5 M$ au prolongement de la montée des Pionniers, 5 M$ à la phase II du plan directeur d’aménagement des parcs, et 6 M$ à de nouvelles infrastructures dans le parc industriel 640.

"Comme on le voit, ce budget 2005 a été soigneusement planifié en fonction des besoins nouveaux d’une population en croissance. Cette croissance n’entraîne aucun coût; elle permet au contraire d’ajouter des services et de bonifier des services existants. En d’autres mots, le budget déposé ce soir reflète la réalité de Terrebonne. Ce que nous annonçons à la population, c’est ce que nous sommes en mesure de livrer (…) Dans les dernières années, nous avons fait beaucoup plus que donner naissance à une nouvelle ville; nous l’avons fait en conservant jalousement notre caractère profondément humain. Citoyens, organismes, bénévoles, partenaires et gens d’affaires vont s’unir à nouveau en 2005 pour contribuer à notre essor et parfaire ce que nos voisins appellent "la recette de Terrebonne"", a conclu le maire Robitaille, tout en remerciant les membres du conseil municipal ainsi que MM. Denis Lévesque, directeur général, Luc Papillon, directeur général adjoint, Alain Dupré, conseiller à la direction générale, et l’ensemble des directions et des 800 employés municipaux.

25 mai 2018 Implantologie cell

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités