15° Terrebonne, mardi 24 octobre 2017
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

Fil RSS

Un nichoir pour les hirondelles noires
Le premier nichoir à hirondelles noires a été inauguré au parc Donat-Bélisle, secteur Terrebonne, près de la rivière des Mille-Îles (Photo : Gilles Fontaine)

Un nichoir pour les hirondelles noires

Gilles

Fontaine

presse@larevue.qc.ca

Mardi 8 août 2017

Terrebonne a maintenant son premier nichoir à hirondelles noires. C’est en compagnie des représentants du Club d’ornithologie de la région des Moulins (CORDEM) et du Regroupement Québec Oiseaux (RQO) que le maire Stéphane Berthe en a récemment fait l’inauguration.

«Ce nichoir pour hirondelles noires constitue un autre projet qui s’inscrit dans la poursuite des objectifs de la Ville liés à la protection de la biodiversité dans notre Plan Vert.», a souligné M. Berthe.

Cette installation, qui favoriserait le rétablissement de cette espèce d’oiseaux ainsi que son retour dans notre région, est située au parc Donat-Bélisle, près de la rivière des Mille-Îles. À noter qu’au cours des 50 dernières années, la population d’hirondelles noires a connu une baisse majeure de près de 90 %.

Cette initiative écoresponsable a été rendue possible grâce à la participation et à l’appui financier du CORDEM et du RQO, et à un budget de près de 800 $.

Près du nichoir, un panneau d’informations, gracieuseté de la municipalité, renseignera les passants sur cette espèce particulière d’hirondelles.

Qui est l’hirondelle noire?

Avec ses 18 à 22 cm de longueur, l’hirondelle noire est la plus grande hirondelle d’Amérique du Nord. Elle arrive au Québec vers la mi-avril et repart pour l’Amérique du Sud au début septembre. La plupart du temps, les colonies entières reviennent au même site de nidification. L’hirondelle noire vit entre 2 et 5 ans et sa diète repose exclusivement sur la consommation d’insectes volants et d’araignées. On estime qu’il y a plus de 3 000 hirondelles noires qui prennent leurs vacances chez nous.

Maintenant, elles n’ont plus qu’à emménager dans leurs nouveaux condos.

31 dec 2017 Ptit Creux

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités