-1° Terrebonne, jeudi 23 novembre 2017
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

Fil RSS

Une année pleine de défis pour l’administration Robitaille

Mardi 1 février 2005

Après une année record en investissements, la Ville de Terrebonne poursuivra sur sa lancée en 2005. C’est du moins ce qu’a annoncé le maire Jean-Marc Robitaille lors de son allocution devant plus de 250 membres de la Chambre de commerce de Terrebonne.

Éric Ladouceur

Après avoir tracé un bilan de l’année 2004, qui, selon M. Robitaille, a permis à Terrebonne d’atteindre la maturité, le maire a vite enchaîné sur les projets qui sont présentement dans le «pipeline» et qui verront le jour en 2005.

Les enjeux

«Les enjeux sont nombreux pour 2005, notamment en ce qui concerne l’aménagement et le développement économique de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM). Sans aller plus loin, je peux vous dire qu’il y a là plusieurs enjeux sur lesquels nous travaillons avec beaucoup de détermination et d’efficacité», a souligné le maire en citant le développement du logement social, la gestion des matières résiduelles et le développement du transport en commun comme exemples. Fait à rappeler, en plus d’occuper ses fonctions de maire, M. Robitaille est aussi membre du comité exécutif et du conseil d’administration de la CMM.

Pérennité des infrastructures

Ce dernier a également mentionné le Programme de renouvellement des infrastructures et la taxe sur l’essence à titre d’enjeux majeurs, puisqu’ils permettront à Terrebonne de bénéficier de subventions très importantes afin de garantir la pérennité de ses infrastructures. «La position que nous avons adoptée avant les fêtes ferait en sorte de mettre en place un programme de 15 ans avec contribution un tiers fédéral, un tiers provincial, un tiers municipal. Pour la Ville de Terrebonne, cela veut dire 15 M$ par année, soit 225 M$ pour les 15 prochaines années. Cela veut donc dire que c’est un enjeu important et que nous devrons faire diligence dans ce dossier et, pour ce faire, établir une planification à long terme qui nous garantirait la pérennité de notre réseau d’infrastructures. Donc, beaucoup de travail à l’horizon», a-t-il indiqué, en ajoutant le nouveau pacte fiscal Québec-municipalités comme autre enjeu de taille.

Les souhaits pour 2005

Au chapitre des souhaits que le maire a formulés pour 2005, celui-ci a dit souhaiter «que le train de banlieue soit annoncé, une fois pour toutes, et que le projet se réalise. Que le pont de la 25 soit réalisé; ça fait 35 ans que l’on attend. Que l’on nous donne la parité, l’équité pour les banlieues afin de régler le sous-financement du logement social sur les territoires des villes des Couronnes Nord et Sud», a affirmé le maire en précisant que ses collègues et lui allaient continuer à maintenir la pression.

En vrac

Ensuite M. Robitaille a livré en vrac ce que lui et son équipe entendaient réaliser au cours de la prochaine année : poursuivre le développement économique en respect avec la qualité de vie et de l’environnement; entreprendre les travaux du complexe aquatique et gymnique; réaliser la phase II de la TransTerrebonne, du secteur Terrebonne au secteur La Plaine; réaliser la phase II du plan directeur des parcs et espaces verts; mettre en place le programme de réfection des infrastructures; adopter le Plan vert et la nouvelle politique familiale; entamer les premières phases de développement de la Cité industrielle internationale, qui totalisera des investissements de plus d’un milliard de dollars; commencer la réalisation de la première phase de développement résidentiel du nouveau golf de la PGA; parachever les deux échangeurs sur la 640; pallier le manque de médecins dans le secteur La Plaine; et poursuivre les interventions pour obtenir l’élargissement à trois voies de la route 337.

Revitalisation des artères

Un point a retenu particulièrement l’attention de l’auditoire : les travaux du comité de revitalisation des artères commerciales chargé de tracer une vision d’avenir pour le chemin Gascon, les boulevards Moody et des Seigneurs, et la montée Masson. À ce propos, le maire Robitaille a indiqué que les membres du conseil municipal avaient été très impressionnés et emballés par la vision et le professionnalisme dont a fait preuve ce comité. «Leur travail est remarquable, et je suis certain qu’au cours des prochains mois, nous aurons l’opportunité de présenter aux membres de la Chambre, lors d’une activité planifiée à cette fin, les résultats du travail accompli», a annoncé le maire en présentant chacun des membres du comité, présidé par le conseiller Sylvain Tousignant.

En conclusion, Jean-Marc Robitaille a beaucoup parlé du lien qui unit la Chambre de commerce de Terrebonne et la Ville. «Nous avons su travailler ensemble, nous avons connu de grands succès et nous avons développé des perspectives d’avenir stimulantes, emballantes, avec toute la fierté, le dynamisme et la détermination dont nous sommes capables (…). Seuls nous, de façon concertée et de façon solidaire, pouvons nous assurer du succès et du bien-être de notre communauté, et ça, c’est possible lorsque nous travaillons tous dans la même direction», a lancé le maire avant d’annoncer officiellement qu’il serait candidat lors des prochaines élections municipales, en novembre 2005.

31 dec 2017 Ptit Creux

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités