25° Terrebonne, lundi 21 mai 2018
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

Fil RSS

Les villes dévoilent leur politique d’arrosage
Yan Maisonneuve, président de la Régie d’aqueduc intermunicipale des Moulins (RAIM), entouré de Nathalie Bellavance, aussi de la RAIM, et Mariève Parent, de la Patrouille environnementale de Terrebonne. (Photo : Pénélope Clermont)

Les villes dévoilent leur politique d’arrosage

Pénélope Clermont

Mercredi 9 mai 2018

Le beau temps se pointant le bout du nez, Terrebonne et Mascouche devaient enfin dévoiler leur politique d’utilisation de l’eau et des périodes d’arrosage, qui seront en vigueur jusqu’au 30 septembre. Un rappel important à la population que l’eau constitue notre richesse et qu’il faut la préserver.

Sur tout le territoire dela MRC Les Moulins, la règlementation s’ajuste à l’arrivée des bacs bruns en permettant le lavage des bacs noirs, bleus et bruns à l’aide d’un boyau d’arrosage muni d’une lance à fermeture automatique.

Autre nouveauté : les amendes en cas de non-respect de la règlementation ont été revues à la hausse, tant à Terrebonne qu’à Mascouche. Ainsi, les patrouilleurs, supervisés par la Régie d’aqueduc intermunicipale des Moulins (RAIM), qui parcourront le territoire, donneront des amendes de 100 $ pour une première infraction et de 200 $ pour une deuxième.

Pour connaître le détail des plages horaires durant lesquelles il est permis d’arroser les pelouses, les plantes ou les voitures, pour ne nommer que ceux-ci, visitez le site Web de votre ville de résidence. Des dépliants explicatifs seront également distribués à chaque domicile, si ce n’est pas déjà fait.

Du côté de Terrebonne, on a par ailleurs modifié la carte des zones. Il est donc préférable de valider votre zone sur le site Web dela Ville. Onrappelle aussi qu’il est mieux de communiquer d’abord avec le Service de l’environnement et de l’hygiène du milieu pour tout projet d’aménagement paysager. Les demandes de permis pour l’installation de puits et de pointe d’eau doivent pour leur part être effectuées par téléphone à la Direction de l’urbanisme durable.

Ne pas abuser de ce qui est permis

«Malgré cette règlementation en vigueur et ces autorisations d’arroser, il ne faut jamais oublier que notre eau est une richesse inestimable que l’on doit préserver. Il faut donc éviter le gaspillage» tient à mentionner Yan Maisonneuve, président de la Régie d’aqueduc intermunicipale des Moulins (RAIM).

Il rappelle en conclusion les moyens d’économiser l’eau potable: «L’utilisation d’un récupérateur d’eau de pluie est une des options à retenir. L’herbicyclage en est une autre. Il consiste à laisser les rognures de gazon sur le terrain lors dela tonte. Cettetechnique permet, entre autres, de nourrir le gazon, de conserver l’humidité de votre sol et donc d’éviter l’arrosage de celui-ci. Trois gagnants : nous, qui économisons du temps, notre gazon et l’eau!»

La Patrouille environnementale, à Terrebonne, et la Brigade verte, à Mascouche, parcourront le territoire afin de sensibiliser la population sur l’utilisation de l’eau.

18 janvier 2018 - Vitrerie Gascon Cell

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités