2° Terrebonne, vendredi 24 novembre 2017
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

Fil RSS

Le propriétaire du Golf Le Boisé sort de son mutisme
Pour la première fois, le propriétaire du Golf Le Boisé parle de l'avenir du site dans une lettre ouverte envoyée le 9 juin au journal La Revue.

Le propriétaire du Golf Le Boisé sort de son mutisme

Vendredi 9 juin 2017

LETTRE OUVERTE

Depuis l’annonce de l’arrêt des opérations publiques du Golf Le Boisé, il y a de cela 14 mois, l’avenir du terrain est revenu au cœur de l’actualité à de nombreuses reprises. Nous en sommes bien conscients, il s’agit d’un sujet d’intérêt pour les Terrebonniens. Nous comprenons parfaitement que certains de nos concitoyens doivent faire leur deuil du terrain de golf.

Rappelons que l’industrie du golf est en profonde transformation et qu’avant d’être contraints de fermer les portes, nous avons évalué toutes les options possibles pour tenter de le préserver. Les golfeurs qui le fréquentaient contribuent maintenant à la consolidation des autres terrains de la ville.

Pour ce qui est de la suite, bien que le consensus absolu n’existe jamais, nous travaillons à trouver une alternative crédible qui sera dans l’intérêt du plus grand nombre possible de personnes et qui aura un effet bénéfique pour le secteur, les citoyens et la Ville de Terrebonne. Pour nous, il est primordial que le projet à venir réponde à plusieurs critères qui viendront protéger les acquis et la qualité de vie des voisins immédiats du golf, des résidents du quartier et de la ville dans son ensemble.

Depuis le lendemain de la fermeture, la volonté de conserver le zonage récréatif a souvent été exprimée. Il est pertinent de savoir que la reconstruction d’un golf public est totalement irréaliste et qu’un zonage récréatif permettrait, entre autres, l’ouverture d’un parc aquatique, d’un camping ou d’une piste de karting. Ces avenues augmenteraient considérablement la circulation dans le quartier et seraient une source de bruit et de désagrément dans le voisinage.

À ce stade-ci, nous sommes d’avis qu’un projet de parachèvement du quartier sur le site du golf pourrait avoir des impacts bénéfiques sur les plans démographique, urbanistique et financier, pour Terrebonne et ses concitoyens.Par exemple, le prolongement de l’actuel quartier résidentiel sur le site du golf génèrerait de nouveaux revenus annuels de 9 M$ en taxes municipales pour Terrebonne.

A contrario, selon une étude effectuée par une firme renommée en la matière, l’actuelle valeur de revente du terrain est établie à 55 M$.Cela équivaudrait à un coût d’environ 1600 $ pour chacun des 36 000 contribuables de Terrebonne, si le terrain faisait l’objet d’un avis d’expropriation tel que souhaité par Monsieur Jacques Demers et son comité de sauvetage.

En conclusion, nous sommes d’avis qu’il ne sert à rien de précipiter les choses dans le contexte de la prochaine campagne électorale et notre intention sincère est de nous asseoir de bonne foi avec les citoyens et les membres du conseil qui seront élus en novembre prochain afin d’évaluer les options pour l’avenir du site et de mettre en place un projet que nous voulons inclusif et collaboratif.

 

Eric Vandal

Président

Les Immeubles des Moulins inc.




À noter que des réactions suivront dans notre prochaine édition. Par ailleurs, la firme de relations publiques mandatée par M. Vandal a informé notre équipe de rédaction qu'il n'y aurait pas d'autres commentaires de sa part.

29 nov 2017 ALBI NISSAN cell

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités