13° Terrebonne, mercredi 25 avril 2018
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

Fil RSS

La CAQ voit grand pour la région

La CAQ voit grand pour la région

Mercredi 15 novembre 2017

Réunis en caucus le 6 novembre pour rencontrer plusieurs regroupements locaux et régionaux œuvrant en santé, en développement social, en agriculture et en éducation, les députés de la CAQ ont invité les Lanaudois «à se joindre au seul parti qui voit grand pour la région».

Pour les députés caquistes, la région a besoin d’un gouvernement «qui a le courage de remettre de l’argent dans le portefeuille des familles, de garantir l’accès à un médecin de famille, de créer des emplois payants et d’investir en éducation».

«Les familles dans Lanaudière ont payé cher les nombreuses promesses brisées depuis 15 ans, et ce dont elles ont besoin, c’est d’une équipe qui voit grand et qui comprend leur réalité, a déclaré le député de L’Assomption et chef du parti, François Legault. Elles sont étouffées par l’augmentation du coût de la vie, des taxes et des tarifs. Si on veut créer de la richesse et financer les services, il est urgent de réduire les impôts de 1 000 $ par famille, de créer des emplois mieux payés et d’attirer plus d’investissements privés. C’est possible de faire mieux et c’est ce qu’un gouvernement de la CAQ s’engage à faire.»

Lise Lavallée, députée de Repentigny, a ajouté : «Ce n’est pas normal qu’en 2017, trop de Lanaudois attendent toujours pour voir un médecin de famille, patientent pour recevoir du soutien à domicile ou attendent plus de 13 heures à l’urgence. En parallèle, il y a également ces milliers de proches aidants à bout de souffle qui n’ont ni soutien ni reconnaissance de la part du gouvernement.»

«Lanaudière a besoin d’un rattrapage, a conclu le député de Masson, Mathieu Lemay. On a trop longtemps souffert d’un manque à gagner, particulièrement en santé. En 15 ans, le gouvernement libéral n’a pas "livré la marchandise". Un gouvernement de la CAQ aura le courage de rétablir l’équité interrégionale dans le financement des services, de revoir le mode de rémunération des médecins afin d’assurer une prise en charge de tous les patients, de rendre accessibles les groupes de médecine familiale sept jours sur sept, incluant les soirs, et de réaliser l’agrandissement du Centre hospitalier Pierre-Le Gardeur en fonction des besoins réels.» (VT)

31 dec 2017-2018 Lise Viau cell

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités