13° Terrebonne, jeudi 20 septembre 2018
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

Fil RSS

Les libéraux courtisent ouvertement les électeurs du 450
En visite à Mascouche, la ministre du Patrimoine canadien, Mélanie Joly, pose ici avec le maire Guillaume Tremblay devant l’étang du parc du Grand-Coteau. (Photo : Gilles Bordonado)

Les libéraux courtisent ouvertement les électeurs du 450

Gilles Bordonado

Gilles Fontaine

presse@larevue.qc.ca

Mardi 10 juillet 2018

Pas de cachette pour Mélanie Joly, les circonscriptions de Terrebonne et de Montcalm sont prenables. Fort de politiques progressistes et d’initiatives favorables aux familles de la classe moyenne, reines du 450, le Parti libéral du Canada espère y faire élire des candidats à l’automne 2019.

En visite à Terrebonne pour confirmer une subvention de 11 000 $ pour la tenue d’une exposition sur le droit de vote des femmes à la salle Aimé-Despatis de la Maison Bélisle, la ministre du Patrimoine canadien s’est payé de petites visites touristiques dans l’Île-des-Moulins de Terrebonne et le parc du Grand-Coteau de Mascouche.

Elle en a profité pour serrer des dizaines de mains et pour échanger avec les maires Marc-André Plante et Guillaume Tremblay. Ces derniers ont saisi l’occasion de faire connaître certains besoins de leurs municipalités.

Mme Joly a volontiers fait miroiter la possibilité de financement potentiel d’infrastructures culturelles diffusant des productions d’artistes professionnels de tous genres ou des spectacles numériques. Elle a aussi noté la possibilité de financer la mise en place de musées ou d’expositions mettant en relief l’histoire et la culture québécoises et canadiennes.

Tout cela sonnait comme de la musique aux oreilles du maire de Mascouche. La députée libérale d’Ahuntsic-Cartierville a souligné l’ouverture de son ministère au déploiement prochain du Domaine seigneurial, un site «au potentiel extraordinaire qui pourrait profiter du soutien de l’un des programmes de [son] ministère», dit-elle.

Rappelant le soutien de sa formation politique aux familles et à la classe moyenne, aux programmes sociaux, aux institutions scolaires et aux universités, elle a rappelé l’excellente tenue de l’économie canadienne qui a créé 520 000 emplois depuis l’arrivée au pouvoir de Justin Trudeau et de son équipe.

Pour elle, le Parti libéral du Canada a tout ce qu’il faut pour séduire les électeurs des circonscriptions de Terrebonne et Montcalm.

La ministre a également commenté la révision des lois sur les télécommunications que le gouvernement du Canada espère réaliser.

«On souhaite que les plates-formes numériques participent au soutien de nos médias. Pour nous, c’est la meilleure façon. Nous sommes conscients que les médias sont tous affectés par la baisse des revenus, que ces revenus vont vers des plates-formes numériques qui sont des géants et qui ne participent pas au système», soutient la ministre.

D’ailleurs, un comité nouvellement nommé sera chargé de proposer des solutions et une révision de ces lois par le dépôt d’un rapport provisoire en juin 2019.

La Revue en 5 minutes CEL

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités