-14° Terrebonne, dimanche 17 décembre 2017
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

Fil RSS

Marc-Olivier Leblanc vise Les Plaines
Marc-Olivier Leblanc, candidat à l’investiture pour le Parti Québécois dans Les Plaines. (Photo : Facebook)

Marc-Olivier Leblanc vise Les Plaines

Pénélope Clermont

journaliste@larevue.qc.ca

Mardi 5 décembre 2017

Marc-Olivier Leblanc a officiellement lancé sa campagne à l’investiture péquiste dans Les Plaines, nouvelle circonscription qui inclura le secteur La Plaine de la ville de Terrebonne lors des élections provinciales de 2018.

Indépendantiste et impliqué depuis plusieurs années en politique, le candidat trouvait tout naturel de se lancer dans la course. «Les gens me demandaient quand j’allais faire le saut et je n’en avais aucune idée. J’ai discuté avec des personnes de confiance, le défi était intéressant, et j’ai le soutien de plusieurs, alors j’ai fait le saut», résume-t-il au téléphone.

«Fierté», «solidarité» et «innovation» sont les mots qui mèneront cette campagne, laquelle se déroulera surtout sur le terrain, selon le principal intéressé. «Je veux montrer que je suis une personne de terrain et les 200 personnes qui étaient présentes au lancement de ma campagne prouvent bien le travail qui a été fait en ce sens», indique celui qui se trouvait au Café Bistro L’Ancestral à Sainte-Anne-des-Plaines, le 22 novembre, pour lancer sa campagne à l’investiture.

Pour la suite des choses, M. Leblanc compte poursuivre le travail de terrain afin de prendre le pouls des électeurs de toute la circonscription, qu’ils soient citoyens, entrepreneurs, élus ou représentants d’organismes locaux.

Conscient que le Parti Québécois se trouverait présentement troisième dans les intentions de vote, le candidat se dit confiant de voir sa formation politique revenir en force. «Les sondages montrent que nous devons travailler fort, mais il reste encore 10 mois. En 2011, nous étions dans les mêmes eaux et 10 mois plus tard, nous formions un gouvernement minoritaire», conclut-il.

25 mai 2018 Implantologie cell

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités