25° Terrebonne, lundi 21 mai 2018
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

Fil RSS

Mathieu Traversy dénonce le « mauvais deal » du REM
«Les citoyens de Terrebonne et Mascouche passent des dizaines d’heures immobilisés dans leur voiture, à cause de la congestion», déplore le député Mathieu Traversy.

Mathieu Traversy dénonce le « mauvais deal » du REM

Mardi 17 avril 2018

À l’approche du Jour de la Terre, le député péquiste de Terrebonne, Mathieu Traversy, a insisté sur l’importance désengorger nos routes.

«Les citoyens de Terrebonne et Mascouche passent des dizaines d’heures immobilisés dans leur voiture, à cause de la congestion», souligne Mathieu Traversy, dénonçant vivement le manque d’investissements gouvernementaux pour les routes et le transport en commun dans la région et qualifiant de «mauvais deal» le projet de Réseau Express Métropolitain (REM).

Facture salée

«Le gouvernement et la Caisse de dépôt s’apprêtent à dépenser 6,3 G$ sur un projet qui n’aura aucune retombée positive pour la couronne nord», s’insurge le leader adjoint de l’opposition officielle.

M. Traversy s’est dit préoccupé par les révélations de La Presse voulant que, selon une entente jusqu’ici confidentielle, la Caisse de dépôt pourra réclamer au gouvernement et aux municipalités des compensations annuelles de 382 M$, dès l’entrée en fonction complète du nouveau train en 2024. «À terme, c’est une facture de 11 G$ sur 20 ans, alors que nous pourrions investir cet argent dans le transport collectif», ajoute-t-il.

Le train du REM empruntera le tunnel du Mont-Royal afin de relier la Rive-Sud et l’aéroport de Dorval au centre-ville de Montréal. Les travaux obligeront une réduction du nombre de départs sur la ligne du train de banlieue de Mascouche et l’ajout d’un transfert obligatoire.

Électrification et Grand Déblocage

Le Parti Québécois propose plutôt un plan pour l’électrification des transports et un «Grand Déblocage» qui permettrait de réduire la congestion routière de 10 % pour les citoyens de l’ensemble de la région métropolitaine.

«À Terrebonne et Mascouche, ça signifie notamment plus de départs pour le Train de l’Est et son prolongement dans Lanaudière; des voies réservées pour le transport collectif, le covoiturage et les véhicules électriques; un réseau de bornes de recharge rapide pour véhicules électriques; des lignes de bus express; le parachèvement de l’A19 et l’élargissement de la 337», conclut Mathieu Traversy, qui participera au Forum sur la mobilité durable à Laval, le 23 avril.

La Revue en 5 minutes CEL

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités