22° Terrebonne, mercredi 26 septembre 2018
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

Fil RSS

Mathieu Traversy veut l'abolition de la « taxe famille »
Par son engagement, le Parti Québécois souhaite «soutenir l’accessibilité aux places en CPE et en service de garde subventionnée». (Photo : courtoisie)

Mathieu Traversy veut l'abolition de la « taxe famille »

Vendredi 13 avril 2018

TARIFS DANS LES CPE

Le député de Terrebonne, Mathieu Traversy, demande au gouvernement d’abolir la modulation des tarifs dans les CPE et services de garde subventionnés, afin d’alléger le fardeau des familles. Le Parti Québécois de Terrebonne a d’ailleurs lancé une pétition en ce sens, réclamant le retour à un tarif fixe de 8,05 $ pour le premier enfant, puis 4 $ pour le deuxième et la gratuité pour le troisième.

Si la formation politique est portée au pouvoir le 1er octobre, elle s’engage d’ailleurs à abolir la «taxe famille» instaurée par les libéraux à la faveur d’un tarif universel, à offrir la gratuité pour les familles à revenu modeste, et à alléger les tarifs pour les familles éligibles au crédit d’impôt pour solidarité. Un engagement qui permettrait de redonner 100 M$ aux familles du Québec, selon le député.

«Le choc causé par la taxe famille a été ressenti par de nombreux parents à Terrebonne. Ce sont des milliers de dollars qui ont été pris dans les proches des familles de la classe moyenne pour les frais de garde de leurs enfants», a-t-il dénoncé.

Contrairement aux libéraux et à la CAQ, poursuit-il, le Parti Québécois croit en un modèle éducatif de qualité, public, accessible et qui soit financièrement avantageux pour les familles de Terrebonne. «Les libéraux, avec l’appui de la CAQ, sont en train de démolir le réseau des CPE, qui sont pourtant reconnus pour la grande qualité de leurs services éducatifs. À l’inverse, le Parti Québécois au pouvoir a offert aux parents québécois la meilleure politique familiale en Amérique du Nord, s’appuyant sur les grands principes de l’accessibilité, de la qualité et de l’universalité. Nous voulons aller encore plus loin et afin de répondre à la demande, nous accélérerons également le développement de places en CPE», a promis M. Traversy.

Pour signer la pétition initiée par le Parti Québécois de Terrebonne avec sa collaboration, visitez le www.pq.org/cpeterrebonne. (VT)

18 janvier 2018 - Vitrerie Gascon Cell

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités