10° Terrebonne, samedi 22 septembre 2018
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

Fil RSS

Michel Boudrias et le Bloc Québécois au front
Le député de Terrebonne, Michel Boudrias, ainsi que le Bloc Québécois entendent revenir à la charge «contre l’indifférence du fédéral» dans ce dossier. (Photo : Olivier Lamarre)

Michel Boudrias et le Bloc Québécois au front

Mercredi 15 novembre 2017

CHANTIER DAVIE

Le député de Terrebonne, Michel Boudrias, de même que le Bloc Québécois dénoncent le refus du gouvernement fédéral d’entendre la demande unanime de Québec d’obtenir sa part des contrats fédéraux de remplacement de navires, au moment où 800 emplois sont menacés au Chantier Davie de Lévis, le plus grand constructeur naval au pays.

«L’État québécois, par le truchement de son Assemblée nationale, a envoyé un message clair au gouvernement d’Ottawa. C’est regrettable de voir des élus québécois refuser d’en porter la voix. Le Bloc Québécois n’abandonnera pas les travailleurs de Chantier Davie», a affirmé le député de Terrebonne, qui porte les dossiers des anciens combattants, de la défense nationale et de la sécurité publique pour son parti.

Rappelons que l’Assemblée nationale du Québec a exigé par voie de motion unanime que le gouvernement fédéral ajuste sa stratégie nationale de construction navale afin que le Québec obtienne sa juste part de contrats fédéraux et que soit reconnue l’expertise de Chantier Davie, en plus de lui demander de suivre les recommandations de la Chambre des communes et du Sénat afin de procéder à l’acquisition d’un deuxième pétrolier ravitailleur de classe Resolve. Le Bloc Québécois a immédiatement déposé une motion en ce sens à la Chambre des communes, mais le gouvernement a refusé de l’appuyer.

«Nous reviendrons à la charge contre l’indifférence du fédéral alors même que 800 emplois sont en péril au Québec. Ce ne sera pas la première fois que je porterai ce dossier à la Chambre des communes. Cependant, c’est désormais avec le soutien unanime de l’Assemblée nationale du Québec que le Bloc Québécois entend monter au front», a conclu M. Boudrias. (VT)

10 janvier 2018 - Brisson (cellulaire)

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités