22° Terrebonne, lundi 25 septembre 2017
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

Fil RSS

«Le parti du nationalisme économique»
En tant que député organisateur, Mathieu Traversy a notamment tracé le bilan de la dernière année politique lors du Conseil national du Parti Québécois. (Photo : Courtoisie)

«Le parti du nationalisme économique»

Véronick

Talbot

redaction@larevue.qc.ca

Mardi 24 janvier 2017

De retour du Conseil national du Parti Québécois, qui se tenait les 14 et 15 janvier derniers à Québec, le député Mathieu Traversy ainsi que les militants de la circonscription de Terrebonne se disent satisfaits des constats qui ont alors été dressés.

«En tant que député organisateur, j’ai tracé le bilan de la dernière année politique pour notre parti devant les délégués réunis, et le constat est fort intéressant. Nous avons atteint 120 % de notre objectif de financement, nous sommes ceux qui ont amassé le plus grand nombre de dons, nous avons le plus grand nombre de membres, nous avons gagné des partielles en décembre dernier et nous sommes en préparatifs de renouvellement d’idées pour notre congrès. Je trouve que nous sommes sur une voie particulièrement intéressante», a commenté M. Traversy.

«Des mesures solides, claires, cohérentes»

Ce dernier s’est par ailleurs montré fort satisfait des mesures clés en matière de nationalisme économique qui ont été présentées par le chef Jean-François Lisée. «Notre parti a beaucoup contribué à moderniser le nationalisme économique à chacun de ses passages au pouvoir. Il y a actuellement au sein du gouvernement de Philippe Couillard une naïveté néfaste face aux réalités du monde des affaires. Un refus de se montrer ferme et actif, dans l’intérêt commun des Québécois. Nous devons agir en présentant des mesures solides, claires, cohérentes, parce que le nationalisme économique a une maison, le Parti Québécois», a-t-il insisté.

Pour la formation politique, le nationalisme économique, en 2017, c’est de reconnaître «l’importance considérable de garder, chez nous, nos sièges sociaux». «Nous souhaitons aussi que le Québec aille chercher sa juste part à Ottawa, puisque présentement, rien n’est fait par Philippe Couillard en ce sens ni pour lutter contre les paradis fiscaux. Au Parti Québécois, nous allons rendre l’aide aux entreprises conditionnelles au maintien des emplois au Québec, nous allons stimuler les reprises d’entreprises par les employés en cas de fermeture et nous allons réduire les irritants administratifs pour les PME.»

Le député de Terrebonne a enchaîné : «La nation québécoise, qui exporte hors de ses frontières la moitié de tout ce qu’elle produit, doit choisir au cas par cas les ententes, accepter celles qui sont bonnes et rejeter celles qui ne le sont pas. Les États-Unis signent des accords de libre-échange et, en plus, ils ont le Buy American Act. Le gouvernement du Parti Québécois va introduire, dès son élection en 2018, une politique d’achat québécois, de contenu québécois, partout où c’est possible. Le nationalisme économique, ça s’applique aussi à la culture. Le contenu francophone et le contenu québécois doivent prédominer dans les vitrines électroniques qui sont aujourd’hui les magasins culturels en ligne».

«Redécouvrez le Parti Québécois»

Le Conseil national a permis de préparer l’année en rendant publique la proposition principale du parti, le document de travail des congrès de circonscription. «Nous avons compris que la constance, la netteté et la clarté nous mènent au chemin des victoires. Laissez-vous surprendre par notre équipe dans les prochains mois. C’est le temps de redécouvrir le Parti Québécois!»

Le congrès de circonscription aura lieu le 12 mars. Les gens qui souhaitent participer à cette activité, adhérer au parti ou renouveler leur carte de membre peuvent écrire à info@pqterrebonne.org. Vous pouvez aussi soumettre des propositions via la plate-forme Web suivante : pq.org/opinions.

26 sept 2017 CS Samares Soudage semi cell

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités