22° Terrebonne, lundi 25 septembre 2017
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

Fil RSS

Le Parti Québécois prêt pour 2018
Le député organisateur, Mathieu Traversy, et le chef Jean-François Lisée. (Photo : courtoisie)

Le Parti Québécois prêt pour 2018

Mardi 12 septembre 2017

De retour du 17e Congrès national du Parti Québécois, qui se tenait ce week-end à Montréal, le député Mathieu Traversy et les militants de la circonscription de Terrebonne ont confiance que le nouveau programme de la formation politique corresponde aux préoccupations des citoyens d’ici.

«Les quelque 2 000 délégués et invités réunis ont discuté des meilleures solutions pour le Québec. Des propositions audacieuses ont été adoptées en matière de langue, d’identité, de développement économique, d’éducation, de santé et d’environnement», a résumé le député.

Les représentants de la circonscription de Terrebonne ont notamment formulé et défendu plusieurs propositions issues du Congrès de circonscription tenu en janvier, entre autres sur l’amélioration des ressources en santé mentale, l’électrification des transports, le soutien aux événements touristiques hors saison et le rehaussement du financement aux organismes communautaires.

Plus pour les familles

Au final, parmi les idées maîtresses de la prochaine plate-forme électorale du Parti Québécois, notons une «bouffée d’air frais aux familles» avec la mise en place d’un programme d’accès à la propriété, un tarif unique en garderie, des mesures de conciliation travail-famille, la gratuité des fournitures scolaires et un meilleur encadrement des frais surprises. Par ailleurs, le parti souhaite accorder plus de pouvoirs aux infirmières, aux pharmaciens et aux autres professionnels de la santé. Au chapitre de l’économie, on mise sur le nationalisme économique et l’allègement du fardeau fiscal des PME. Le Parti Québécois s’opposera par ailleurs à tous les projets de forages pétroliers. Enfin, la formation compte y aller d’une réforme du mode de scrutin.

Notons en terminant que le chef Jean-François Lisée a obtenu la confiance des délégués à 92,8 % pour mener le parti vers une victoire en 2018. «Avec un chef qui sait surprendre, on entame maintenant la prochaine étape : convaincre la population que le Parti Québécois est digne de confiance. Avec un tel programme, je suis très optimiste pour la suite des choses. L’équipe du Parti Québécois est unie et prête. À un an des élections, je crois que les Québécois sont prêts eux aussi à entendre nos nouvelles idées», de conclure Mathieu Traversy. (VT)

6 octobre 2017 Gal Rive Nord cell

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités