-1° Terrebonne, samedi 25 mars 2017
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
Le Trait d'Union

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Fil RSS

Seuls comptent les intérêts libéraux, selon Luc Thériault
Luc Thériault, député de Montcalm et porte-parole du Bloc Québécois en matière d’institutions démocratiques. (Photo : Courtoisie)

Seuls comptent les intérêts libéraux, selon Luc Thériault

Mardi 7 février 2017

Le député de Montcalm et porte-parole du Bloc Québécois en matière d’institutions démocratiques, Luc Thériault, a dénoncé l’abandon de la réforme du mode de scrutin par le gouvernement de Justin Trudeau.

«Depuis le début, on aurait pu intituler tout le processus Chronique d’une réforme avortée, a-t-il d’abord lancé. L’échéancier irréaliste, le rejet d’un référendum pour laisser la population trancher, le sondage biaisé et insignifiant mis en place pour miner le travail du comité, les déclarations cyniques : le gouvernement prépare ce changement de cap depuis longtemps.»

Il rappelle que le premier ministre avait semé le doute à de nombreuses reprises, notamment en octobre dernier lorsqu’il a affirmé en entrevue au Devoir que les citoyens avaient «maintenant un gouvernement avec lequel ils sont plus satisfaits. Et la motivation de vouloir changer le système électoral est moins percutante».

Justin Trudeau avait pourtant promis qu’il s’agirait de la dernière élection organisée selon un scrutin majoritaire uninominal à un tour. Le comité spécial de la réforme a remis un rapport majoritaire demandant au gouvernement d’adopter un mode de scrutin plus proportionnel après une vaste tournée de consultations populaires. «En jouant au cheerleader du changement, Justin Trudeau a fait monter les attentes et, aujourd’hui, il contribue à augmenter le cynisme de la population», déplore M. Thériault.

«Il se comporte en monarque absolu du haut de sa majorité. Il a abandonné les milliers de citoyens qui ont cru au changement. Quelle perte de temps, d’énergie et d’argent! Pour Justin Trudeau, seuls comptent les intérêts libéraux», a conclu le député de Montcalm. (VT)

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités