9° Terrebonne, mardi 25 septembre 2018
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

Fil RSS

Un plan ambitieux pour l’environnement
Pour le député sortant et candidat dans Terrebonne, Mathieu Traversy, ainsi que pour le Parti Québécois, l’environnement est une priorité.

Un plan ambitieux pour l’environnement

Mardi 11 septembre 2018

Les candidats du Parti Québécois Mathieu Traversy (Terrebonne), Diane Gadoury-Hamelin (Masson) et Marc-Olivier Leblanc (Les Plaines) ont présenté «le plan le plus ambitieux jamais dévoilé par une formation politique d’importance pour faire face à la crise climatique».

Ce plan s’appuie sur sept piliers fondamentaux. En matière de gouvernance, le chef Jean-François Lisée conservera notamment la responsabilité du développement durable et fera adopter une loi affirmant la primauté de la compétence du Québec en matière d’environnement. Sur le plan des transports, le PQ misera entre autres sur l’électrification, le Grand Déblocage, le télétravail, le covoiturage ainsi que sur les transports collectifs et actifs pour réduire les émissions de GES. En ce qui a trait à l’aménagement du territoire, le gouvernement péquiste «s’assurera que l’urbanisme et l’aménagement de nos milieux de vie soient compatibles avec un environnement sain». Le PQ priorisera également une économie circulaire en incluant les facteurs environnementaux dans les paramètres des appels d’offres publics, et fera ainsi obstacle au cycle linéaire «fabriquer, consommer, jeter».

En matière d’hydrocarbures, les troupes péquistes promettent qu’aucun nouveau projet d’hydrocarbures ne sera autorisé, et que les permis d’exploration et d’exploitation seront graduellement retirés. Au chapitre des bâtiments, on souhaite relancer la Charte du bois et faire économiser les Québécois grâce à des habitations plus efficaces sur le plan énergétique. Enfin, le PQ entend soutenir activement les entreprises innovantes qui contribuent à l’économie verte.

«Ce que nous proposons aux Québécois, c’est un changement de mentalité, le passage à une nouvelle ère. Dorénavant, toutes les actions du gouvernement seront envisagées sous l’angle de la transition énergétique ou de la lutte contre le réchauffement planétaire. Nous en ferons une obsession. C’est notre devoir envers les générations futures», promettent les candidats péquistes. (VT)

31 dec 2017-2018 Lise Viau cell

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités