-7° Terrebonne, lundi 20 novembre 2017
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

Fil RSS

Une année 2005 chargée pour la députée Diane Bourgeois

Mardi 11 janvier 2005

Sitôt l’année 2004 terminée, c’est avec énergie que la députée bloquiste de la circonscription Terrebonne–Blainville entame la nouvelle année. Une année chargée et dont les enjeux se révèlent vitaux, autant à l’échelle nationale que planétaire.

Valérie Maynard

Ancienne porte-parole de la Condition féminine maintenant responsable du dossier des Affaires étrangères, plus particulièrement de l’aide internationale au développement, Diane Bourgeois entend poursuivre, en ce début d’année, la promotion du commerce international. «Le commerce international, c’est mon dossier», lance-t-elle d’entrée de jeu. Un dossier qui a pris, depuis ces dernières semaines, une tragique envergure avec les évènements survenus en Asie du Sud-Est. «Dans les prochaines semaines, je vais faire le tour des entreprises de ma circonscription afin des les inviter à participer activement à l’Agence canadienne de développement international (ACDI). Leur participation est extrêmement importante», mentionne-t-elle. La députée invite les entreprises intéressées à obtenir plus d’information sur l’ACDI à communiquer avec elle au (450) 965-9417.

Logement social et harcèlement psychologique au travail

Le 25 janvier, la députée entreprendra, à Terrebonne, une tournée sur le logement social. «Nous avons de sérieux besoins en logement social dans la région», indique-t-elle, ajoutant que la construction des Habitations Marguerite-Lachapelle, à Terrebonne, se révèle malheureusement insuffisante pour répondre aux besoins criants de la population en matière de logement social.

Parallèlement à sa tournée, Mme Bourgeois déposera, dès la mi-février, son projet de «Loi sur le harcèlement psychologique au travail» à la Chambre des communes, sur lequel elle travaille depuis plusieurs années.

Budget fédéral 2005

Du côté national, Diane Bourgeois, de concert avec son chef, Gilles Duceppe, et les autres députés bloquistes, a clairement manifesté sa volonté de travailler avec le gouvernement de Paul Martin à l’élaboration du budget fédéral 2005. «Nous attendons la réponse de Paul Martin à ce sujet», a fait savoir Mme Bourgeois. Les bloquistes espèrent voir les points suivants figurer à l’ordre du jour : le déséquilibre fiscal, la mise sur pied d’une véritable caisse d’assurance-emploi, le protocole de Kyoto et le Bouclier antimissile. «Présentement, il n’y a aucune volonté politique en ce qui a trait au protocole de Kyoto, notamment. Le gouvernement ne bouge pas. Nous avons l’intention de lui pousser dans le dos», a d’emblée affirmé la députée.

En terminant, Diane Bourgeois, fortement impressionnée par la générosité des gens de la circonscription envers les plus démunis à l’occasion de la période des fêtes, invite la population à communiquer avec elle, autant pour l’informer de toute situation nécessitant son intervention que pour échanger sur des idées constructives. «Plus les gens vont me dire leurs attentes, plus je vais pouvoir les traduire à la Chambre des communes», a-t-elle conclu.

17 decembre 2017 Sports Expert cell

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités