5° Terrebonne, mercredi 22 novembre 2017
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

Fil RSS

1 km qui fait la différence
Julie Lambert, conseillère à la Fondation du CHU Sainte-Justine, la Dre Christelle Thériault, résidente en chirurgie, David L’Heureux, Oliver Love et Lina-Jeanne Grimard-Marchand, porte-parole de l’événement pour le Collège Saint-Sacrement, la Dre Marianne Beaudin, «fellow» en chirurgie pédiatrique, ainsi que Christiane Deshaies, directrice de 3e secondaire du collège. (Photo : Pénélope Clermont)

1 km qui fait la différence

Pénélope Clermont

Mardi 11 septembre 2012

Cette année encore, le Collège Saint-Sacrement, à Terrebonne, verra ses 1 500 élèves de tous les niveaux courir pour le CHU Sainte-Justine, le 26 septembre, par l'entremise du Défi-Jeunesse 1 km auquel près de 40 écoles de la grande région métropolitaine prendront part.

Avec plus de 45 000 $ amassés l'an dernier, l'objectif des élèves du Collège Saint-Sacrement se situe, pour l'édition 2012, à 50 000 $, soit plus de 1 M$ pour l'ensemble des écoles participantes. Les fonds amassés serviront à soutenir le centre de traumatologie du CHU Sainte-Justine, qui reçoit une grande majorité des jeunes victimes de traumatismes sévères à l'échelle provinciale.

L'activité de cette année revêt une signification particulière pour les élèves du collège de Terrebonne, puisqu'un d'entre eux, Marc-André Vachon, s'est récemment remis d'un grave traumatisme subi en juillet. Sans compter Marianne Quevillon, finissante de l'année dernière, dont la santé nécessite des soins quasi constants au centre hospitalier.

Ainsi, 1 km faisant une différence pour la cause, tous les élèves du Collège Saint-Sacrement mettront l'épaule à la roue. Toutefois, ils ne se contenteront pas d'un simple kilomètre. Alors que les élèves de 1re et 2e secondaire parcourront 3 km, ceux de 3e, 4e et 5e en franchiront 5.

Afin de motiver les troupes, une présentation animée par trois élèves de l'établissement scolaire, soit David L'Heureux et Oliver Love (5e secondaire), ainsi que Lina-Jeanne Grimard-Marchand (2e secondaire) a eu lieu dans l'auditorium le 11 septembre. La Dre Marianne Beaudin, «fellow» en chirurgie pédiatrique, a expliqué le rôle du centre de traumatologie du CHU Sainte-Justine, en plus d'annoncer que l'argent amassé allait notamment servir à implanter un projet de «télé-trauma», qui permettra aux spécialistes de Sainte-Justine d'offrir leur expertise à d'autres hôpitaux afin de transférer les patients plus rapidement à Sainte-Justine. L'achat de mannequins servant à la pratique des chirurgies fait aussi partie des plans.

25 mai 2018 Implantologie cell

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités