15° Terrebonne, mardi 24 octobre 2017
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

Fil RSS

Le 1er prix pour une étudiante d’ici
Laurence Demers se dit fière d’avoir mené à terme ce projet, au beau milieu de sa fin de session et d’un déménagement. (Photo : Courtoisie - ARC)

Le 1er prix pour une étudiante d’ici

Jean-Marc Gilbert

media@larevue.qc.ca

Mardi 18 juillet 2017

Partir de zéro pour créer, en un an, un contenant de ciment biodégradable dans le sol. C’est ce qu’a réalisé Laurence Demers, une étudiante en Techniques de design industriel, avec l’aide de collègues d’INÉDI, le Centre collégial de transfert de technologie du Cégep de Terrebonne.

L’étudiante-chercheuse qui vient d’être récompensée pour son travail a hérité de ce mandat provenant d’un client d’INÉDI. «En design industriel, il n’y a que des solutions», lance l’étudiante mascouchoise de 25 ans.

C’est dans cet état d’esprit qu’elle a entamé le projet. Après des mois à façonner des contenants et testé des dizaines de combinaisons de liants (colle), de substrats (résidus) et de pigments potentiels (matière colorante naturelle), qui devaient respecter de nombreux critères, elle et ses collègues d’INÉDI ont finalement trouvé la recette idéale de ciment solide biodégradable.

Elle est notamment constituée de chaux, de marc de café et de colle à base de gélatine. Dans un tel contenant, les racines de plantules qui naissent à l’intérieur peuvent se former et croître comme il se doit, ce qui était primordial pour permettre au client d’INÉDI de réaliser son projet, qui doit demeurer secret pour l’instant.

«C’était vraiment un travail d’équipe et j’étais bien entourée», affirme l’étudiante, faisant référence, entre autres, à Vivianne Sallustio, designer industrielle et chargée de projets chez INÉDI.

Bourse de 1 000 $

Grâce à la qualité de son projet et à sa présentation sous forme d’exposé oral, le 9 mai, lors du colloque organisé par l’Association pour la recherche au collégial (ARC) dans le cadre du 85e congrès de l’Association francophone pour le savoir (ACFAS), Laurence Demers a remporté une bourse de 1 000 $.

Un montant qu’elle compte investir dans la poursuite de ses études, elle qui vient de terminer la deuxième année de son programme.

31 dec 2017 Ptit Creux

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités