2° Terrebonne, vendredi 24 novembre 2017
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

Fil RSS

Le Cégep contribue à la survie des monarques
Des étudiants du comité de la Fondation David Suzuki du Cégep régional de Lanaudière à Terrebonne lors de la récente plantation d’asclépiades.

Le Cégep contribue à la survie des monarques

Mardi 27 juin 2017

Partenaire de la Fondation David Suzuki, le Cégep régional de Lanaudière à Terrebonne prend part à la campagne de la fondation, l’Effet Papillon, en créant un jardin composé notamment d’asclépiades.

Depuis 2002, plus de 90 % des papillons monarques en Amérique du Nord ont disparu et le déclin se poursuit, selon les experts. Une des principales causes de ce déclin est la réduction marquée en Amérique du Nord de la seule plante dont peuvent se nourrir les chenilles des monarques canadiennes et sur laquelle les femelles pondent leurs œufs : l’asclépiade.

C’est dans cette optique que le comité de la Fondation David Suzuki du Cégep a décidé de créer un jardin d’asclépiades aux abords du bâtiment, en mai dernier. «Nous commençons par une première phase plus modeste pour voir comment réagiront les plantes, puis une deuxième phase devrait se faire au printemps 2018», dévoile Kévin Philibert-Guillemette, porte-parole du comité.

Heureux de l’initiative, l’étudiant invite les gens à faire de même dans leur propre jardin, en plus de signer le Manifeste Monarque sur le site Web de la Fondation David Suzuki (effetpapillon.davidsuzuki.org). Notons que celle-ci a récemment reçu un prix lors du Gala de reconnaissance en environnement et développement durable de Montréal pour l’Effet Papillon.

Fondé en août 2016, le comité de la Fondation David Suzuki du Cégep régional de Lanaudière à Terrebonne prône les initiatives «vertes» au sein de l’établissement scolaire. À l’automne, il souhaite notamment implanter la récupération de matières organiques.

Texte : Pénélope Clermont

1 an Vitrerie Gascon Cell

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités