2° Terrebonne, vendredi 24 novembre 2017
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

Fil RSS

La CSA dresse un bilan positif de 2007-2008
La CSA dresse un bilan positif de 2007-2008

La CSA dresse un bilan positif de 2007-2008

Kevin Riopel

Mardi 3 février 2009

PUBLICATION DE SON RAPPORT ANNUEL

Des résultats académiques supérieurs à la moyenne provinciale, des initiatives qui permettent aux élèves de s'épanouir et un taux de diplomation à la hausse, voilà autant de sujets abordés par la Commission scolaire des Affluents (CSA) lors du dévoilement de son rapport annuel 2007-2008.

Dans le document d'une trentaine de pages, les lecteurs retrouvent les trois grandes orientations du plan stratégique de la CSA, soit la réussite des élèves, la compétence du personnel, ainsi que l'efficacité et l'efficience de la gestion. «Ce document se veut l'image la plus fidèle des faits et gestes les plus importants survenus en 2007-2008. Nous croyons qu'il est essentiel de faire connaître nos réussites et de brosser un portrait de la situation en ce qui concerne la réussite de nos élèves. Nous y expliquons aussi par quels moyens nous comptons améliorer la réussite de ceux qui fréquentent nos institutions d'enseignement», révèle le président de la CSA, Yves St-Denis.

Contrer le décrochage

Les dirigeants de la CSA ne se sont pas cachés lorsque questionnés sur le taux de décrochage scolaire au sein de leur commission scolaire. En effet, le directeur général de la CSA, Thomas Duzyk, a révélé que 30 % des élèves quittent les bancs d'école avant d'obtenir leur diplôme. «Il faut se questionner sur les raisons qui amènent autant d'élèves à décrocher dans un milieu comme le nôtre. Le fait que beaucoup d'emplois soient disponibles dans notre milieu contribue certainement à accentuer le phénomène. Pour d'autres, c'est le fait de passer plus d'une cinquantaine d'heures à l'école, comprenant les heures de classe et les heures passées dans nos services de garde. Ces enfants ne décrochent pas des études, mais de l'école», analyse-t-il.

De son côté, M. St-Denis a rappelé que la CSA déploie beaucoup d'efforts afin de contrer le décrochage et que malgré les chiffres, certains points sont positifs. «Le taux de décrochage est élevé, et j'en conviens. Cependant, nous sommes fiers de nos performances en ce qui concerne le raccrochage scolaire. De plus en plus de gens retournent sur les bancs d'école en raison des nombreux programmes que nous leur proposons. Il est important de ne pas oublier cette statistique», mentionne-t-il en guise de conclusion.

Ceux qui désirent jeter un œil sur le rapport annuel peuvent le faire sur le site Internet de la CSA au www.csaffluents.qc.ca, sous l'onglet «Nouveautés».

1 an Brisson 2018

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités