19° Terrebonne, dimanche 20 août 2017
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

Fil RSS

Meilleure qualité de vie pour les aînés
Alexandra Arsenault-Johansson, Alexandra Germain, Josiane Bordeleau, Gabriel Dumont-Houde, Mélody Veilleux et Katrine Saucier ressortent grandis de ce projet d’intégration. Ils sont accompagnés, sur la photo, de la coordonnatrice du Pavillon du Vieux-Terrebonne, Lyne Coutu, et d’une enseignante du Cégep de Joliette, Chantale Bernier. (Photo : Jean-Marc Gilbert)

Meilleure qualité de vie pour les aînés

Jean-Marc Gilbert

media@larevue.qc.ca

Mardi 8 août 2017

Six finissants du Cégep de Joliette ont passé 17 semaines au Pavillon du Vieux-Terrebonne, une résidence privée pour aînés de la rue Saint-Louis, dans le cadre d’un projet de fin d’études. Leur but : optimiser le milieu de vie des 21 résidents de l’endroit et favoriser l’interaction entre eux. Ils ont récemment terminé le mandat avec le sentiment du devoir accompli.

Les étudiants en technique d’éducation spécialisée voulaient apporter plusieurs améliorations qui seraient tangibles dans le quotidien de ces résidents.

«Nous voulions qu’ils puissent pratiquer des activités accessibles à tous, dans des endroits en commun plus chaleureux», explique Mélody Veilleux, l’une des étudiantes.

«Nous avons collecté du matériel pour aménager une petite bibliothèque sur chaque étage, où on retrouve aussi des casse-têtes, des jeux de cartes et des jeux de société», renchérit sa coéquipière Josiane Bordeleau.

Activités et souvenir de leur passage

Les cégépiens ont aussi organisé des activités pour permettre aux aînés de développer des liens plus étroits les uns avec les autres. «Il y a eu un café-causerie lors duquel les résidents ont pu nous raconter leur histoire de vie, une activité qui a été très appréciée de leur part», souligne Josiane Bordeleau.

La coordonnatrice de la résidence, Lyne Coutu, a été enchantée d’accueillir le groupe d’étudiants.

«C’est vraiment merveilleux de voir ce qu’ils ont apporté à la vie des résidents. Ça va certainement nous aider pour le futur», témoigne-t-elle.

En mémoire de leur passage, les étudiants ont légué deux cadres, un pour chaque étage, sur lesquels on peut lire un message composé à partir de mots choisis par les résidents.

30 septembre 2018 monde a vie

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités