-4° Terrebonne, mercredi 22 novembre 2017
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

Fil RSS

Un programme victime de son impopularité
Le conseil d’administration du Cégep de Lanaudière a pris la décision de mettre un terme au programme de techniques du meuble et d’ébénisterie.

Un programme victime de son impopularité

Mardi 31 mars 2009

Alors que certains programmes collégiaux enregistrent une hausse des inscriptions, d'autres connaissent une décroissance, si bien que le programme de techniques du meuble et d'ébénisterie ferme ses portes au Cégep de Terrebonne.

Cette décision prise par le conseil d'administration du Cégep régional de Lanaudière fait suite à une recommandation du conseil d'établissement du collège constituant de Terrebonne, et s'appuie sur le nombre décroissant d'étudiants inscrits au programme et sur le faible nombre de demandes d'admission dans le programme pour la prochaine session.

«La situation est malheureuse, mais la décision devenait incontournable. Nous avons un programme de grande qualité, selon les entreprises qui ont accueilli nos stagiaires et nos diplômés. Nous avons une équipe d'enseignants chevronnés et dévoués. Malheureusement, malgré les nombreux efforts de promotion qui ont été mis de l'avant depuis 2003, nous ne sommes pas parvenus à intéresser les jeunes à poursuivre leurs études dans ce programme», explique Céline Desjardins, directrice par intérim du collège constituant de Terrebonne.

Les huit étudiants inscrits présentement dans le programme en première et deuxième année auront la possibilité de poursuivre leurs études collégiales au pavillon de Montréal de l'École nationale du meuble et de l'ébénisterie relevant du Cégep de Victoriaville, et ce, en vertu d'une entente particulière, dont la possibilité de privilégier des stages en entreprises dans la région de Lanaudière.

Malgré les difficultés de recrutement pour le programme de techniques du meuble et d'ébénisterie, notons que le collège constituant de Terrebonne a connu une hausse des demandes d'admission au premier tour du SRAM de 17 %, l'une des hausses les plus significatives du réseau collégial. Le collège poursuit également ses travaux d'élaboration du nouveau programme de techniques d'hygiène dentaire qu'il compte offrir d'ici deux ans.

25 mai 2018 Implantologie cell

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités