4° Terrebonne, vendredi 24 novembre 2017
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

Fil RSS

Une récompense pour les champions

Une récompense pour les champions

Yvan Lavoie

Mardi 28 octobre 2008

ENDUROS 200 ET 250

 «On s'est vraiment amusé», racontent Jocelyn Gagnon et Maxime Pelletier, qui ont participé à la terrible course d'endurance de 250 tours, terminant 11e et 73e derrière le gagnant, le policier champion Jean-François Bouvrette.

C'était à couper le souffle durant les 100 premiers tours, a évoqué Jocelyn Gagnon, pourtant un habitué de ce genre de course annuelle. «On était 116 sur la piste, parfois à courir 4 de large, et tout pouvait arriver, a expliqué Jocelyn Gagnon. Le plaisir a vraiment commencé au 100e tour quand il ne restait que la moitié des coureurs.»

Il a alors appuyé à fond et exercé un talent certain du volant qu'il tient en piste de course depuis plus de 10 ans, de sorte qu'il a obtenu, avec une 11e place, la meilleure position des pilotes de la région.

«C'est vraiment impressionnant, de voir tous ces coureurs, leur bolide et l'incroyable vrombissement qui se lève au départ et durant la course», a commenté sa conjointe et complice, Louise Denis. Il dit souvent d'elle : «Elle aime plus la course automobile que moi, qui suis un inconditionnel.»

Le monde féminin prend sa place

Il y avait d'ailleurs deux seules femmes à courir dans le terrible peloton. Karine Paradis, qui partagé la moitié de la course avec Luc Bélisle et qui terminera 9e. «Une expérience extraordinaire, raconte-t-elle. J'étais très nerveuse lors du départ, même que je me suis demandé dans quoi je m'étais embarquée en voyant tous ces bolides en piste. Mais à ma grande surprise, ce fut incroyable! Je suis de retour l'an prochain en Force-4 pour toute la saison et de retour aux 200 et 250 tours...»

Isabelle Tremblay, à sa 5e course à vie, remportait la semaine dernière le 200 tours contre 93 hommes et 6 filles. La foule, debout, jubilait. Elle a terminé 32e lors du 250 tours dimanche dernier en raison de problèmes de freins, a roulé sur la compression durant 150 tours! «Je suis nerveuse au début, mais la nervosité se dissipe quand tout commence», a-t-elle résumé.

L'une et l'autre plutôt féminines - Isabelle Tremblay a gagné un concours de beauté provincial - font la preuve noir sur blanc que les femmes ne courront plus à part, mais avec les hommes l'an prochain.

Maxime toujours aussi intense

Notre champion Maxime Pelletier a gagné sa qualification et tenu la tête du peloton jusqu'à la 73e victime d'un accrochage et d'une crevaison. Il a regardé son paternel, Rémi, souriant depuis son bolide amoché. Il remise comme tous les coureurs ses bolides de course jusqu'à l'an prochain. Les pilotes se revoient au Gala tenue de ville des champions le 22 novembre. On s'inscrit - ouvert au public - en téléphonant à Isabelle Breton au 450 472-6222. Ce sera bien!

1 an Vitrerie Gascon Cell

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités