<![CDATA[Journal La Revue - Scolaire]]> http://www.larevue.qc.ca/scolaire-s11.php Sat, 20 Oct 2018 05:47:47 -0400 http://www.larevue.qc.ca/images/logo_la_revue.gif <![CDATA[Journal La Revue - Scolaire]]> http://www.larevue.qc.ca/scolaire-s11.php Zend_Feed http://blogs.law.harvard.edu/tech/rss <![CDATA[Un local étudiant au Collège Saint-Sacrement ]]> <p>Jean-Marc Gilbert</p><p>media@larevue.qc.ca</p> http://www.larevue.qc.ca/scolaire_un-local-etudiant-au-college-saint-sacrement-n48846.php Pour discuter entre amis, pour se divertir ou pour se détendre dans le confort, les élèves du Collège Saint-Sacrement de Terrebonne jouissent maintenant d’un grand salon étudiant aménagé à proximité de l’agora.

Ce n’est pas la première fois que des élèves lancent l’idée, mais cette fois aura été la bonne. Après trois ans de travail, le lumineux local muni de nombreuses fenêtres a été inauguré le 21 septembre. Du choix des couleurs jusqu’à sa vocation, le concept a été pensé par le parti NS1, qui formait le conseil étudiant jusqu’à tout récemment. Le personnel du Collège a aidé à la concrétisation.

Les élèves de chacun des cinq niveaux auront des périodes d’accès au local, selon les horaires établis en fonction du cycle de 18 jours. Ils pourront l’utiliser pour un travail d’équipe ou simplement comme lieu de détente pendant la période du midi. Des activités seront organisées chaque mois et les élèves sont invités à déposer leurs suggestions dans une boîte prévue à cet effet.

Le local a aussi été conçu pour asseoir une classe. Un enseignant pourrait y décider d’y tenir un cours, à l’occasion. Doté d’une petite cuisinette qui n’est toutefois pas réservée aux étudiants pour usage personnel, le local pourrait être utilisé pour un atelier culinaire, par exemple.

Des étudiants rencontrés étaient ravis de cette addition au Collège. Laurence, une élève de 3e secondaire, juge que c’est une belle alternative à l’agora, qui est parfois très bruyante. Sofia, de 2e secondaire, apprécie l’idée d’avoir des périodes réservées par niveaux.

]]>
Wed, 17 Oct 2018 00:00:00 -0400
<![CDATA[La cour de l’école Saint-Louis améliorée ]]> Journal La Revue http://www.larevue.qc.ca/scolaire_cour-ecole-saint-louis-amelioree-n48848.php Grâce à un investissement de plus de 80 000 $ sur une période de deux ans, la cour de l’école Saint-Louis s’est embellie avec l’ajout de plusieurs aires de jeu pour les élèves.

«Ces investissements étaient très attendus et toute l’équipe de l’école est très fière du résultat. Ces nouvelles aires de jeux permettent aux élèves de bouger plus et de bouger mieux, ce qui est grandement apprécié par les jeunes et les intervenantes qui animent la cour», a souligné la directrice de l’école, Linda Lambert. Sur l’ensemble de la somme investie, 48 000 $ proviennent de l’école, alors que 32 000 $ ont été fournis par le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur. (VT)

]]>
Wed, 17 Oct 2018 00:00:00 -0400
<![CDATA[La réussite scolaire s’améliore à La Plaine]]> Pénélope Clermont http://www.larevue.qc.ca/scolaire_reussite-scolaire-ameliore-a-plaine-n48810.php Seule école secondaire du secteur La Plaine, l’école de l’Odyssée a redoré son blason en matière de décrochage scolaire dans les dernières années. Si l’établissement comptait une réputation peu enviable vers 2010, elle affiche aujourd’hui des taux d’échecs nettement inférieurs.

Bien qu’il ait été impossible d’obtenir des taux récents de diplomation et de décrochage scolaire des étudiants de l’école de l’Odyssée au moment de mettre sous presse, le palmarès des écoles secondaires du Québec de l'Institut Fraser 2017 offre un portrait positif de la situation.

En 2012, l’établissement affichait un taux d’échec des cinq matières principales de 46 %. En 2016, ce taux passait à 17,9 %. La cote globale de l’école, selon les méthodes d’analyse du palmarès, partait ainsi de 3,7/10 pour monter à 5,4/10.

Si un suivi plus serré des élèves a permis d’améliorer leur réussite, d’autres mesures instaurées par la Commission scolaire des Affluents (CSDA) ont favorisé la diplomation des jeunes de La Plaine. Une succursale du Centre l’Avenir, qui offre une formation générale aux adultes, a notamment été implantée dans le secteur.

«On se rendait compte que des étudiants à qui il ne manquait qu’un cours pour terminer leur secondaire, par exemple, ne se déplaçaient pas jusqu’à Terrebonne pour le faire», explique Éric Ladouceur, coordonnateur aux communications de la CSDA, confirmant le succès de l’initiative.

Souhaitons que ces mesures aient un impact concret sur le taux de diplomation de la population plainoise, qui demeure inférieur à celui observé ailleurs dans la MRC Les Moulins. La «Cartographie – Inégalités socio-économiques MRC Les Moulins» publiée en mai 2018 par Patrick Bellehumeur, de la Direction de santé publique du CISSS de Lanaudière, révèle que de 16,6 % à 18,4 % (selon le quartier) des personnes de 25-64 ans de La Plaine n’avaient en effet obtenu aucun certificat, diplôme ou grade en 2016. La proportion dans la MRC était de 12,6 %, et de 16,1 % dans tout Lanaudière.

]]>
Tue, 16 Oct 2018 00:00:00 -0400