<![CDATA[Journal La Revue - Scolaire]]> http://www.larevue.qc.ca/scolaire-s11.php Tue, 14 Aug 2018 21:55:04 -0400 http://www.larevue.qc.ca/images/logo_la_revue.gif <![CDATA[Journal La Revue - Scolaire]]> http://www.larevue.qc.ca/scolaire-s11.php Zend_Feed http://blogs.law.harvard.edu/tech/rss <![CDATA[QUE SONT-ILS DEVENUS ? Vocation : √©ducation]]> Jean-Marc Gilbert http://www.larevue.qc.ca/scolaire_que-sont-ils-devenus-vocation-education-n48054.php Commission scolaire des Manoirs, Cégep à Terrebonne, Commission d'évaluation de l'enseignement collégial et maintenant consultante en matière d'enseignement supérieur : Céline Durand a consacré sa vie à l'éducation. Maintenant à son compte, la femme de 61 ans s'implique toujours dans la communauté, mais prend aussi du temps pour elle.

Partie «du bas de l'échelle» comme membre du personnel de soutien à la aujourd'hui défunte Commission scolaire des Manoirs, Mme Durand a bifurqué vers le milieu collégial d'abord par opportunité, puis y est demeurée par amour. «J'ai vraiment eu un coup de cœur pour le collégial. C'est l'âge du passage de la fin de l'adolescente au début de la vie adulte. On les voit développer leur pensée critique, s'intéresser aux processus démocratiques. Ils vont aussi voter pour la première fois. C'est très intéressant de vivre ça avec eux», raconte Mme Durand

Une décennie inoubliable

Directrice du Cégep à Terrebonne de 2002 à 2012, elle s'y impliquait déjà un peu dès 2001. Elle a donc vécu le déménagement dans les locaux actuels du boulevard des Entreprises. Mme Durand se souviendra d'ailleurs toujours de l'ouverture officielle, même si elle n'était pas directrice alors. «Le "party" s'est tenu le 11 septembre 2001. Pendant qu'on préparait les festivités, on voyait les tours jumelles tomber», se rappelle-t-elle.

Un autre moment vécu de près : le mouvement étudiant du printemps 2012. «Nos étudiants étaient parmi les premiers du niveau collégial à prendre position. Ils ont fait ça avec beaucoup de classe et de respect», relate l'ex-directrice.

Présidence

Après 10 ans à la direction du Cégep, Mme Durand a eu la chance d'intégrer la Commission d'évaluation de l'enseignement collégial, d'abord comme commissaire en juin 2012. Un an plus tard, elle en devenait présidente jusqu'en 2017. Elle a quitté son poste parce qu'elle désirait se lancer en politique municipale, un projet qu'elle a rapidement dû mettre de côté.

«J'ai eu des problèmes de santé. Je devais faire un choix et je me suis choisie. Ça a été l'une des décisions les plus difficiles, d'abandonner des personnes qui me faisaient confiance», confie-t-elle au sujet de son bref passage à la chefferie d'Ici Terrebonne, un parti qui est finalement mort avant même d'éclore.

Ce pépin de santé maintenant derrière elle, Céline Durand est aujourd’hui consultante dans le monde de l'éducation. Elle siège aussi, depuis six ans, au conseil d'administration de la Société de développement culturel de Terrebonne (SODECT). Elle en est présentement vice-présidente.

Par ailleurs, celle qui allait devenir grand-mère d'une journée à l'autre au moment de l'entrevue voyage encore beaucoup. «Nous avons récemment été deux mois en Europe. Je pars aussi bientôt pour le Danemark. J'ai la chance de pouvoir le faire, donc j'en profite à plein», conclut Mme Durand.

]]>
Tue, 14 Aug 2018 00:00:00 -0400