<![CDATA[Journal La Revue - Communautaire]]> http://www.larevue.qc.ca/communautaire-s4.php Sat, 26 May 2018 13:27:33 -0400 http://www.larevue.qc.ca/images/logo_la_revue.gif <![CDATA[Journal La Revue - Communautaire]]> http://www.larevue.qc.ca/communautaire-s4.php Zend_Feed http://blogs.law.harvard.edu/tech/rss <![CDATA[Récompensées à la hauteur de leur talent]]> Journal La Revue http://www.larevue.qc.ca/communautaire_recompensees-a-hauteur-leur-talent-n47089.php Plus de 120 membres de 20 Cercles de Fermières étaient présentes au congrès régional de la Fédération 13 - Lanaudière Mauricie des Cercles de Fermières du Québec, le 4 mai. La Plaine et Lachenaie y ont particulièrement fait bonne figure.

Arborant le petit carré orange en soutien à la lutte contre la violence faite aux femmes, nos Fermières ont remporté plusieurs distinctions : à l'Excellence, La Plaine a mérité un trophée pour avoir rempli tous ses échéanciers, ainsi que la 2e place pour la meilleure action commune (expo-vente Spécial Country). En Classe Couture (technique courtepointe), Henriette Thériault, de Lachenaie, a pris le 2e rang. En Classe Tissage (nappe bistro en demi-damassé), Mme Thériault a remporté la 1re place et représentera la Fédération au congrès provincial à Chicoutimi les 9 et 10 juillet. En Classe Tricot (veste en dentelle ajourée), Ginette Ruel, de La Plaine, a mis la main sur la 2e place, et Marie-Ève Dostie a gagné la 1re place et se mettra en route vers Chicoutimi. Le trophée tant convoité des Arts Textiles a été remis à la responsable de Lachenaie, Diane Fleurent : son cercle a obtenu le plus haut pointage (394.5) au concours.

Dans le Volet Jeunesse (8 à 13 ans), le Cercle La Plaine comptait 34 participants : 4 ont été sélectionnés par tirage au sort pour le congrès de juillet. Nicole Campagna (La Plaine) a raflé le prix de participation pour la broderie suédoise.

Les deux Cercles de Terrebonne ont reçu chacun un certificat pour leur soutien à OLO. Au total, un don de 9 386,80 $ a été versé à la cause par l'ensemble des Cercles de la Fédération. 

L'exposition (plus de 200 pièces) présentée était à la hauteur des talents de nos artisanes locales : les deux Cercles de Terrebonne en sont ressortis très fiers! Pour voir plus de photos et consulter les activités des Cercles de la Fédération Lanaudière Mauricie, visitez le www.facebook.com/federationlanaudieremauricie.

]]>
Thu, 24 May 2018 00:00:00 -0400
<![CDATA[Bilan d’une année pour le CJE des Moulins]]> Journal La Revue http://www.larevue.qc.ca/communautaire_bilan-une-annee-pour-cje-moulins-n47088.php Le Carrefour jeunesse-emploi des Moulins vous convie à son assemblée générale annuelle le 12 juin dès 17 h30.

L’assemblée se tiendra à la Salle La Québécoise, située au 929, montée Masson, Terrebonne.

L’événement sera l’occasion de déposer le rapport des activités et les états financiers 2017-2018, de déposer le plan d’action et les prévisions budgétaires 2018-2019, puis d’élire les administrateurs.

À cet effet, toute personne intéressée à poser sa candidature pour l’un des collèges électoraux suivants : Industrie (2 ans), Communautaire (2 ans) et Public (1 an) doit être membre de l’organisme. Pour ce faire, veuillez communiquer avec le CJE des Moulins dans les meilleurs délais.

Pour information : 450 492-0088, poste 0.

]]>
Wed, 23 May 2018 00:00:00 -0400
<![CDATA[36 145 $ au Pas de deux ]]> Journal La Revue http://www.larevue.qc.ca/communautaire_36-145-au-pas-deux-n46970.php Ce sont plusieurs sourires qui étaient réunis, le 17 mai, alors que les restaurants McDonald’s de Terrebonne et de Mascouche remettaient à l’organisme Le Pas de deux les sommes recueillies à l’occasion du Grand McDon du 2 mai. Les 36 145 $ amassés serviront à la construction, à Terrebonne, d’une résidence pour de jeunes adultes vivant avec une déficience intellectuelle, un trouble du spectre de l’autisme ou un profil similaire. «Nous commençons notre 8e année au Pas de deux et avec cet argent, vous nous aidez à en faire un de plus», a témoigné Danielle Marsolais, vice-présidente de l’organisme. Pour leur part, les conseillers de Mascouche et de Terrebonne Anny Mailloux et Yan Maisonneuve n’ont pas manqué de saluer la contribution de Michel Marchand, franchisé McDonald’s. Sur la photo : les conseillers de Mascouche Bertrand Lefebvre et Anny Mailloux, M. Marchand, Mme Marsolais, Micheline Bourassa, du restaurant de Terrebonne, les conseillers de Terrebonne Yan Maisonneuve et Nathalie Ricard, ainsi qu’à l’arrière, Gilles Bordonado, de La Revue, et Jason Marchand, David Paiement-Michaud et Mélanie Lebreux, des restaurants de la région. (Texte et photo : Pénélope Clermont)

]]>
Tue, 22 May 2018 00:00:00 -0400
<![CDATA[Une jeune fille d’exception ]]> <p>Gilles </p><p>Fontaine</p><p>presse@larevue.qc.ca</p> http://www.larevue.qc.ca/communautaire_une-jeune-fille-exception-n46971.php Le 10 juin au Centre de la nature de Laval, Laurie Lépine de Terrebonne participera à sa 6e marche de la Fondation de la recherche sur le diabète juvénile (FRDJ). Elle est âgée de 16 ans et sera la chef de l’Équipe Laurie : construisons une guérison.

Dans les faits, elle y participe depuis qu’elle a reçu un diagnostic de diabète de type 1 (diabète juvénile) à l’âge de 11 ans. Insulinodépendante, Laurie a dû s’injecter quotidiennement de l’insuline au début. Maintenant, elle est branchée à une pompe à insuline 24 heures par jour.

Des chiffres plein la tête

Bien que la nouvelle se soit révélée plutôt inattendue, puisqu’aucun membre de sa famille n’est aux prises avec cette maladie chronique, la jeune fille, étudiante au Collège Saint-Sacrement, ne s’est jamais laissée abattre, au contraire.

«C’est sûr que les injections et maintenant la pompe, ça change une vie, mais le plus gros changement a été de penser constamment à mon taux de sucre, aux chiffres et à l’apport en sucre des aliments. J’ai toujours plein de chiffres en tête, témoigne-t-elle. En même temps, je souhaite qu’on me voie comme une fille qui danse, qui fait de la natation et qui est très active.»

Active au maximum

Active, Laurie l’est. Troupe de danse au collège, bénévolat et une grande implication au sein de la FRDJ, notamment pour la marche et diverses activités de collecte de fonds. Pas étonnant que lors du dernier gala de la FRDJ Canada, événement qui s’est tenu à Toronto, Laurie ait reçu le prix de Bénévole de l’année 2017, un prix national. Comme si ce n’était pas assez, Laurie travaille comme sauveteuse à la Cité du Sport à Terrebonne. Son ambition : devenir vétérinaire. D’ailleurs, en septembre, son parcours vers l’école de médecine vétérinaire de Saint-Hyacinthe débutera au Cégep de Terrebonne.

Soutenir Laurie

Pour soutenir Laurie, il suffit de se rendre au www.frdj.ca et de trouver l’Équipe Laurie : construisons une guérison pour l’événement la Marche de la guérison de la FRDJ. Il est également possible de visiter la page Facebook et le compte Instagram de Laurie Lépine pour accéder au site de dons. On peut aussi y voir des vidéos et des photos prises lors des activités auxquelles Laurie participe.

]]>
Tue, 22 May 2018 00:00:00 -0400
<![CDATA[IMPLIQUÉE POUR VOUS : Devenir soi-même au contact des autres]]> Pénélope Clermont http://www.larevue.qc.ca/communautaire_impliquee-pour-vous-devenir-soi-meme-au-contact-autres-n47067.php À quel moment Johanne Lecavalier a-t-elle commencé à s’impliquer dans la communauté? «Quand on me l’a demandé!» répond-elle du tac au tac en riant. Ne regrettant aucunement d’avoir dit oui, même si au départ, c’était parce qu’elle ne savait pas dire non, la Mascouchoise éprouve encore, 30 ans plus tard, un grand plaisir à faire du bénévolat.

Localement, on connaît bien Mme Lecavalier pour son rôle dans le Club de patinage artistique l’Oiseau bleu de Mascouche. C’est en 1988 qu’elle y a fait ses premiers pas. Des parents l’avaient vue aller dans un autre organisme et à sa sortie d’un supermarché, ils l’ont littéralement suppliée de s’impliquer au sein du CPA, qui vivait alors une crise, se souvient la dame qui ne connaissait alors rien au patinage artistique.

Elle avait surtout joué et entraîné au softball plus jeune, en plus de pratiquer la gymnastique et la natation. «J’ai toujours aimé le sport», précise-t-elle avant d’ajouter : «Je suis une "workaholic" et j’ai de la difficulté à dire non.» Tous les ingrédients étaient donc réunis pour la faire embarquer dans l’aventure. Une aventure qui allait lui faire toucher à tous les postes du conseil d’administration, jusqu’à celui de vice-présidente, qu’elle occupe toujours.

«C’est à travers les autres qu’on apprend à se connaître. Le bénévolat a aidé mon estime et ma confiance en moi. Quand tu n’as pas le stress de perdre ta "job", que tu travailles en équipe et que tu affrontes des gens qui ont d’autres idées que les tiennes, qui te montrent une autre façon de penser, tu peux seulement t’améliorer», insiste-t-elle.

«Seuls, on est paresseux. On devient une personne à part entière en faisant du bénévolat, en étant en contact avec la communauté. Le sport, c’est la même chose. Je vois les patineuses sortir de la glace, elles rayonnent! Le corps est fait pour bouger», ajoute la bénévole qui se décrit comme la grand-maman adoptive des plus petits.

«Je suis comme leur protectrice et ils sont les petits-enfants que je n’ai pas encore», conclut celle qui a récemment été récompensée par la Ville de Mascouche en recevant un prix distinction pour ses 30 ans d’implication.

]]>
Tue, 22 May 2018 00:00:00 -0400
<![CDATA[À VOTRE SERVICE : Des policiers respectueux et à l’écoute]]> Journal La Revue http://www.larevue.qc.ca/communautaire_a-votre-service-policiers-respectueux-a-ecoute-n47072.php Le Regroupement des organismes communautaires et alternatifs en santé mentale de Lanaudière (ROCASML) remercie les policiers de la MRC Les Moulins et souligne leur excellent travail lors d’événements impliquant des personnes vivant avec une problématique en santé mentale. Lisette Dormoy et Estelle Dionne, du ROCASML, ainsi que des personnes vivant avec une problématique de santé mentale ont accueilli André Voyer, capitaine des enquêtes et soutien au poste de Mascouche, Véronique Hallé, policière de Terrebonne, et Nathalie L’Heureux, coordonnatrice aux interventions psychosociale à la police de Terrebonne, afin de leur remettre une lettre et une carte postale soulignant l’apport positif des interventions policières qui tiennent compte de la réalité particulière de la clientèle citée. «Nous tenons à remercier tous les policiers et policières qui utilisent leur empathie au profit des personnes vulnérables. Ils respectent leurs droits, prennent le temps de bien expliquer, écoutent, rassurent et sécurisent. Ils sont un exemple», indique Mme Dormoy. Sa consœur et elle ont souligné que la rencontre avait eu lieu «sous le signe de collaborations futures dans le but avoué d’accueillir la souffrance, la détresse et la différence autrement». (PC/Photo : courtoisie)

]]>
Tue, 22 May 2018 00:00:00 -0400
<![CDATA[Une journée médiévale pour petits et grands!]]> Pénélope Clermont http://www.larevue.qc.ca/communautaire_une-journee-medievale-pour-petits-grands-n47082.php Depuis 2014, les citoyens de Terrebonne-Ouest ont leur fête de la famille. Une journée entière où les familles peuvent profiter d’une foule d’activités dans la bonne humeur. C’est le 7 juillet de 10 h à 16 h que le rendez-vous festif aura lieu cette année.

Comme les deux autres fêtes de la famille qui auront lieu à Terrebonne dans les prochaines semaines, celle de Terrebonne-Ouest comportera une thématique bien à elle. Les citoyens présents au parc André-Guérard (3425, place Camus) auront en effet doit à une journée médiévale.

École de chevalerie, chevaux miniatures, structures gonflables, maquillage, atelier de bricolage et animation ambulante sauront divertir les grands comme les petits chevaliers, promet-on du côté de la Municipalité.

Des activités guidées auront lieu pour leur part à des heures précises. Des jeux de chasse et de combat seront offerts à 10 h 20 ainsi qu’à 14 h, alors que des joutes seront proposées à 11 h 45 et à 15 h.

C’est un rendez-vous à ne pas manquer! Notons que la journée ne sera annulée qu’en cas de pluie importante.

]]>
Tue, 22 May 2018 00:00:00 -0400
<![CDATA[Pour le bien-être des personnes]]> Gilles Fontaine http://www.larevue.qc.ca/communautaire_pour-bien-etre-personnes-n47086.php Depuis 1989, le service d’aide SEDAI T.S.S. prend soin de son monde. Fondé par le diacre Richard Dalpé et sa conjointe Jocelyne, l’organisme a pour mission de venir en aide aux personnes et aux familles du quartier en situation précaire et dans le besoin.

L’aide et le soutien apportés par l’organisme sont vastes. «Évidemment, notre activité principale est la distribution de dépannage alimentaire», indique Diane Roy, coordonnatrice de l’organisme.

«En moyenne, chaque semaine, nous remettons un dépannage alimentaire complet à une quinzaine de famille du quartier. Il nous arrive aussi de faire du dépannage d’urgence. C’est plus rare, mais nous sommes toujours présents. Bon an mal an, nous recevons une dizaine de demandes d’urgence», précise-t-elle.

L’une des activités de financement les plus importantes pour l’organisme pour l’aider à remplir sa mission est la grande Guignolée annuelle. Dons en argent et denrées non périssables sont amassés. «Le barrage routier, quelques semaines avant la Guignolée, nous permet aussi d’amasser des dons en argent. Nous sommes également connus pour notre boutique de vente de meubles et de vêtements qui nous permet d’offrir une aide et un soutien tout au long de l’année, car les besoins se font sentir à l’année», ajoute la coordonnatrice. Ladite boutique est ouverte du lundi au jeudi.

Bénévoles et partenaires importants

Comme tout organisme, sans bénévoles et sans partenaires, rien ne serait possible. «Nous avons la chance d’avoir une vingtaine de bénévoles qui mettent l’épaule à la roue au sein de l’organisme. Sans eux, nous n’existons pas. Nous avons des bénévoles très impliqués qui ont à cœur le bien-être des gens. Nous leur devons une fière chandelle et les remercions», tient-elle à souligner.

«Nous avons aussi la chance d’avoir de merveilleux partenaires tels que Moisson Laurentides et IGA Famille Girard, qui chaque semaine nous remettent des denrées périssables. Les Chevaliers de Colomb de Sainte-Anne-des-Plaines jouent également un rôle très important. Au fond, SEDAI T.S.S., c’est un effort collectif pour le bien-être des personnes», conclut Diane Roy.

Le service d’aide SEDAI T.S.S. est situé au 3677, montée Gagnon, à Terrebonne, secteur Terrebonne-Ouest. Pour de plus amples informations, il suffit de téléphoner au 450 433-0888.

]]>
Tue, 22 May 2018 00:00:00 -0400
<![CDATA[242 000 $ pour la cardiologie dans Lanaudière ]]> <p>Pénélope Clermont</p><p>journaliste@larevue.qc.ca</p> http://www.larevue.qc.ca/communautaire_242-000-pour-cardiologie-dans-lanaudiere-n46965.php Quelque 300 personnes se sont investies pour le bien-être des Lanaudois, le 15 mai, alors que la Fondation Santé Sud de Lanaudière tenait son Tournoi de Golf Bilan Santé, combiné au Vélo-Santé. L’événement qui a pris place au Club de Golf Le Mirage a permis de récolter un total de 242 000 $ pour la cardiologie.

Cette impressionnante somme permet de franchir le cap des 3 M$ amassés par l’événement phare de la Fondation Santé Sud de Lanaudière en 28 ans. Cette année, c’est le département de cardiologie de l’Hôpital Pierre-Le Gardeur qui bénéficiera des fonds. Une vidéo présentée en soirée et mettant en scène deux patients ainsi que le chef de cardiologie, le Dr Xavier Coll, a permis aux convives de prendre conscience de ce à quoi ils avaient contribué en cours de journée.

La générosité s’est non seulement fait sentir par le nombre d’inscriptions aux deux événements, mais également lors de la soirée qui était animée par le duo humoristique Dominic et Martin sous la coprésidence d’honneur du Dr Coll et de Denis Morin. «Nous avons connu nos meilleurs résultats des cinq dernières années aux encans à la criée et électronique. Des efforts surhumains ont été déployés pour trouver des prix qui allaient plaire aux gens. La communauté a bien répondu», a indiqué Julie Pitre, conseillère au développement philanthropique et communications.

Parmi les prix qui ont permis d’amasser le plus d’argent, on note un souper gastronomique pour 16 personnes dans le salon privé de Céline Dion et René Angélil, d’une valeur de 9 000 $, qui a été acheté en triple à 7 500 $ chacun.

Golf et vélo

Des centaines de golfeurs et cyclistes ont entamé leur journée avec le traditionnel bilan santé d’une valeur de 500 $. Vers 10 h 30, les golfeurs ont foulé les verts, alors que les cyclistes ont embarqué sur leur vélo afin de franchir sur les routes 60 km ou 85 km.

Si un dîner a été fourni aux cyclistes, les golfeurs ont quant à eux droit à un parcours gastronomique. «Sur tous les trous, ils ont pu déguster des choses à manger et à boire grâce à des partenaires sur le terrain. Il y avait même un barbier sur place!» a rapporté Mme Pitre.

Une autre édition qui a été couronnée de succès, aux dires de celle-ci. On peut donc s’attendre sans surprise à une 29e édition en 2019.

]]>
Tue, 22 May 2018 00:00:00 -0400
<![CDATA[VOTRE PHOTO : La sœur de… pour la Maison Adhémar-Dion]]> Journal La Revue http://www.larevue.qc.ca/communautaire_votre-photo-soeur-pour-maison-adhemar-dion-n47070.php La Maison Adhémar-Dion, qui accueille à Terrebonne des personnes en fin de vie, a profité d’une belle initiative de Vincent Gauthier, employé du Jean Coutu Francis Hanna Alkass, Thanh-Mai Tran et Émilie Chénard de Repentigny. En effet, le 12 mai, Claudette Dion y était de passage au pour une séance d’autographes de sa biographie, «Claudette Dion, la sœur de…». Par la même occasion, la succursale 348 a remis un montant de 1 000 $ pour le spectacle-bénéfice du Plainois Paul Daraîche au Cabaret du Casino de Montréal au profit de la Maison Adhémar-Dion. Sur la photo, on retrouve Scott Lowe, gérant, Claudette Dion, porte-parole de la Maison Adhémar-Dion, Émilie Chénard, pharmacienne propriétaire, et Vincent Gauthier, employé.

 

Photo soumise par Vincent Gauthier

]]>
Tue, 22 May 2018 00:00:00 -0400
<![CDATA[Pour Julie et pour la vie ]]> <p>Gilles </p><p>Fontaine</p><p>presse@larevue.qc.ca</p> http://www.larevue.qc.ca/communautaire_pour-julie-pour-vie-n46968.php L’école de l’Étincelle, à Terrebonne, a accueilli la 16e collecte de sang à la mémoire de la Terrebonnienne Julie W. Ouimette, le 11 mai. Au terme de cette journée, 166 personnes ont répondu à l’appel pour faire le plus important des dons de vie, permettant aux organisateurs de dépasser leur objectif de 160 donneurs.

«Ça a été une autre belle collecte dynamique», a commenté Natalie Waskiewicz, mère de la regrettée Julie W. Ouimette.

«J’ai eu l’occasion de parler à plusieurs personnes qui donnaient pour la première fois. Ça m’a beaucoup touchée. J’ai même rencontré une dame, Nathalie Ouimette, qui a décidé de donner lorsqu’elle a lu l’article de journal (La Revue) annonçant la collecte. Sa sœur, Julie, combat un cancer et pour Nathalie, c’était un signe qui l’a convaincue», nous a raconté Mme Waskiewicz.

«Une autre jeune personne, a ajouté l’organisatrice, est venue à ma rencontre pour se porter bénévole. C’était aussi une nouvelle donneuse. Voir des donneurs réguliers m’a fait aussi chaud au cœur.»

Un travail d’équipe

Plus d’une vingtaine de bénévoles ont participé au succès de cette collecte de sang.

«Nous avons eu l’appui des membres de la famille ainsi que de plusieurs amis de Julie. Tous les bénévoles ont été très appréciés, comme toujours», a-t-elle conclu en nous invitant à la collecte de sang 2019 à la mémoire de Julie W. Ouimette.

Rappelons que Julie a fait vibrer le cœur des Québécois en 2012 alors qu’elle cherchait un donneur compatible pour une greffe de moelle osseuse.

Elle avait bénéficié d’une tribune médiatique nationale pour lancer son appel à l’aide. Plus de 10 000 personnes s’étaient inscrites au registre des donneurs de cellules souches d’Héma-Québec. La jeune femme est décédée en 2014.

]]>
Tue, 22 May 2018 00:00:00 -0400