<![CDATA[Journal La Revue - Économie]]> http://www.larevue.qc.ca/economie-s7.php Sun, 20 Aug 2017 19:03:10 -0400 http://www.larevue.qc.ca/images/logo_la_revue.gif <![CDATA[Journal La Revue - Économie]]> http://www.larevue.qc.ca/economie-s7.php Zend_Feed http://blogs.law.harvard.edu/tech/rss <![CDATA[ENTREPRENEURS D'ICI : La callisthéquoi?]]> Gilles Fontaine http://www.larevue.qc.ca/economie_entrepreneurs-ici-callisthequoi-n43239.php Depuis un an, un couple de Terrebonne, Emanuele Federico et Julie Bégin, se sont donné le mandat de promouvoir une nouvelle tendance en entraînement : la callisthénie. Entraîneurs, ils ont créé un programme d’entraînement ouvert à tous et ont conçu un module adapté pour ce sport.

Du grec ancien «kállos» (beauté) et «sthénos» (force), la callisthénie, souvent appelée gymnastique urbaine ou «street workout», est un sport qui n’utilise que le poids du corps et vise l’amélioration des capacités physiques et mentales ainsi que l’esthétique du corps. Ce sport associe musculation, coordination, équilibre, force et agilité. Nous avons tous pratiqué au moins une fois ce sport, notamment plus jeunes lorsque nous nous rendions dans les parcs. Nous nous accrochions aux modules, nous nous laissions pendre de barre en barre ou nous nous y tenions en équilibre. Or, ce sport existe depuis longtemps, pour ne pas dire depuis toujours.

Adrénaline et dépassement

Spécialiste de l’entraînement militaire, Emanuele cherchait une façon de combler son désir d’adrénaline et de dépassement de soi, et ce, dans une ambiance d’esprit d’équipe. Sa conjointe et associée,Julie Bégin, est spécialiste en danse et en conditionnement physique sur musique. Enseignante en éducation physique, elle est très impliquée dans la motivation des adolescentes à faire de l’exercice physique. Ensemble, ils souhaitent populariser le sport et mettre la créativité au service de l’entraînement.

Il y a un an, ils ont fondé l’entreprise Calistation Canada, qui a un double mandat : mise sur pied d’un programme d’entraînement privé et semi-privé (maximum de six personnes), et fabrication et distribution de modules de callisthénie.

Modules conçus pour la callisthénie

«À force de pratiquer ce sport, nous avons vite réalisé que les équipements étaient rares et lorsqu’il y en avait, ils n’étaient pas adaptés pour la callisthénie, mais principalement pour le CrossFit», explique Emanuele Federico. «J’ai entamé des recherches, j’ai posé beaucoup de questions et nous avons conçu un module complet d’entraînement pensé pour maximiser les enchaînements des mouvements. Tout a été pensé : la structure, la forme des pièces et le revêtement. Nous avons aussi considéré le climat, puisque les équipements sont conçus pour être à l’extérieur.» Leurs modules sont fabriqués par une entreprise québécoise. Ils en font maintenant la promotion dans les compétitions et les expositions.

Preuve que ce sport est en voie de se développer, dans quelques semaines, une nouvelle fédération de sport verra le jour : la Fédération de callisthénie, CrossFit et Parcours (CCP). Ce sport deviendra, souhaitent Emanuele et Julie, un sport-études complet et, peut-être, une première percée aux Jeux du Québec!

Pour en savoir davantage sur le sport de la callisthénie ou pour entreprendre un entraînement, vous pouvez visiter le www.calistation.ca.

]]>
Tue, 15 Aug 2017 00:00:00 -0400
<![CDATA[Nouvelle convention collective de six ans ]]> Journal La Revue http://www.larevue.qc.ca/economie_nouvelle-convention-collective-six-ans-n43257.php Les syndiqués du Rona de Terrebonne, membres du syndicat des TUAC section locale 500, ont ratifié les termes de leur nouveau contrat de travail.

L’entente de six ans comprend des augmentations salariales de 1,75 % chaque fois qu’un salarié aura complété 1 040 heures et prévoit, lorsque survient une hausse du salaire minimum, une augmentation variant entre 0,10 $ et 0,35 $ par heure travaillée selon le taux de salaire. Les salariés dont le revenu se situe au maximum des échelles reçoivent pour leur part une hausse de salaire de 1,5 % rétroactive au 1er décembre 2016 ainsi que pour les années 2017 et 2018, puis de 1,75 % pour les années 2019 à 2022.

Parmi les autres faits saillants de cette entente, mentionnons l’abolition du statut de salarié à temps partiel et la création de quatre postes de salariés réguliers de 30-40 heures. Des améliorations ont aussi été apportées au chapitre des heures supplémentaires. Les parties se sont également entendues sur l’ajout de 16, 32 ou 40 heures de congé de maladie annuellement selon le statut de l’employé. La nouvelle convention comprend aussi des dispositions pour mieux encadrer l’horaire de travail, les procédures de déplacement d’un salarié, les disponibilités, les pauseet les repas, les jours fériés, etc.

]]>
Tue, 15 Aug 2017 00:00:00 -0400