16° Terrebonne, jeudi 21 juin 2018
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

Fil RSS

Chloé Marcoux sélectionnée sur l’équipe Québec AAA
La joueuse de centre Chloé Marcoux espère fort bien revenir de l’Alberta avec une médaille au cou au terme des prochains Jeux d’hiver du Canada. (Photo : courtoisie)

Chloé Marcoux sélectionnée sur l’équipe Québec AAA

Jean-Marc Gilbert

media@larevue.qc.ca

Mardi 12 juin 2018

La Terrebonnienne Chloé Marcoux s’alignera avec l’équipe Québec AAA en ringuette en vue des Jeux d’hiver du Canada qui se tiendront en février 2019, à Red Deer, en Alberta.

L’athlète de 19 ans a appris qu’elle sera l’une des 18 partantes de l’équipe québécoise à la fin du mois de mai, au terme de cinq camps de sélection qui se sont tenus au cours des derniers mois.

Une centaine de joueuses tentaient d’obtenir leur place au sein de la formation qui sera dirigée par David Singh.

Cette sélection signifie beaucoup pour la joueuse de centre, la compétition de ringuette aux Jeux du Canada représentant en quelque sorte les Jeux olympiques pour ce sport.

En effet, cette compétition nationale ne revient qu’aux quatre ans et seules les joueuses de 20 ans peuvent y prendre part. «Ça ne peut arriver qu’une seule fois dans toute ta vie. Ce n’est pas comme le championnat canadien qui revient tous les ans», explique-t-elle.

Celle qui s’est beaucoup entraînée en gymnase au cours de la dernière année pour améliorer son cardio et son énergie s’est aussi démarquée grâce à sa grande vitesse, une qualité qu’elle possède depuis toujours.

Pour gagner

Le Québec a toujours été une puissance en matière de ringuette à l’échelle canadienne, tout comme l’Ontario et le Manitoba. C’est pourquoi l’équipe AAA ne vise rien de moins que les grands honneurs.

«Notre coach nous répète toujours, à chaque pratique, à chaque camp de sélection, qu’il y va pour gagner. J’aime ça. Je trouve que c’est une bonne attitude à avoir», témoigne Chloé Marcoux.

S’il sera difficile de réunir les 18 joueuses et les 3 réservistes des quatre coins de la province pour des pratiques, l’équipe AAA du Québec aura néanmoins l’opportunité de développer une chimie sur la glace en jouant ensemble lors de cinq tournois qui se tiendront d’ici les Jeux du Canada. Le premier aura lieu du 2 au 5 août, en Nouvelle-Écosse, mentionne l’athlète terrebonnienne.

10 janvier 2018 - Brisson (cellulaire)

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités