-2° Terrebonne, jeudi 23 novembre 2017
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

Fil RSS

Émilie-Claude Leroux termine deuxième lors de l’Ontario Open

Mercredi 8 décembre 2004

Grâce à sa deuxième place décrochée lors de l’Ontario Open en novembre, la jeune judoka de Terrebonne Émilie-Claude Leroux vient de s’assurer d’une participation en Belgique, en janvier.

Valérie Maynard

Âgée de seulement 17 ans, la judoka Émilie-Claude Leroux cumule les honneurs et les titres. Tout juste de retour de Hongrie où elle a terminé au neuvième rang lors des Championnats du monde junior, la médaillée d’or au Championnat canadien senior en 2003, médaillée d’or au Championnat canadien junior 2004 et médaillée de bronze au Tournoi international junior 2004 en République tchèque vient tout juste de se classer deuxième au terme du tournoi Ontario Open.

Cette deuxième place l’assure automatiquement d’une participation à la prochaine compétition internationale de judo, laquelle se tiendra en Belgique en janvier. Cette compétition sera immédiatement suivie d’une participation au camp d’entraînement senior du championnat de Paris. Un séjour en Europe qui durera trois semaines.

C’est vraiment ma vie

S’entraînant sans relâche cinq soirs par semaine, la protégée de Nicolas Gill n’a qu’une idée en tête : aller le plus loin possible. "Le judo, c’est vraiment ma vie", lance-t-elle avant d’ajouter : "Mon désir, c’est de faire les Jeux olympiques." Son rêve? Les Jeux de 2008. "Je ne sais pas si c’est réaliste. Sinon, c’est sûr que j’irai à ceux de 2012", confie-t-elle.

Pour l’instant, Émilie-Claude poursuit son chemin et espère faire partie des 14 judokas junior sélectionnés par Judo Canada pour être du camp d’entraînement de trois semaines qui se tiendra l’été prochain au Japon.

D’ici là, Émilie-Claude terminera sa cinquième secondaire en janvier. "Je suis présentement inscrite dans un programme modulaire à Laval", explique-t-elle. Bénéficiant d’un horaire adapté, résultat de ses fréquents déplacements et voyages, Émilie-Claude aura pris une demi-année de plus pour compléter ses études secondaires. Elle prévoit poursuivre ses études en sciences humaines dès janvier au Collège Ahuntsic.

25 mai 2018 Implantologie cell

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités