5° Terrebonne, mardi 16 octobre 2018
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

Fil RSS

Karl W. Ouimette champion!
Karl W. Ouimette (à droite) et son coéquipier Maxim Tissot ont savouré une victoire bien méritée avec les Deltas de San Francisco, champions de la finale des séries de la NASL. (Photo : courtoisie)

Karl W. Ouimette champion!

Jean-Marc Gilbert

Mercredi 29 novembre 2017

AVEC LES DELTAS DE SAN FRANCISCO DE LA NASL

Si rien ne laissait présager que cette équipe d’expansion allait soulever le Soccer Bowl, trophée remis à l’équipe championne de la North American Soccer League (NASL), les Deltas de San Francisco, le Terrebonnien Karl W. Ouimette et ses coéquipiers ont fait fi des pronostics en défaisant le Cosmos de New York par la marque de 2 à 0, en grande finale, le 12 novembre.

Joint à son retour à Terrebonne, où il passera une partie de l’hiver après avoir séjourné à 5 000 km de sa famille et de sa conjointe au cours de sa dernière saison en NASL, le défenseur prendra le temps de savourer ce titre.

« Notre objectif, qui était difficile mais réaliste, était de faire les séries. Nous avons fait donc bien mieux qu’on l’espérait. Les gens nous disaient que ça allait être difficile étant donné que nous devions voyager beaucoup, mais ça s’est vraiment bien passé. Nous n’avons perdu qu’un match sur 16 hors de San Francisco », d’expliquer Karl W. Ouimette.

Dans la NASL, la saison se divise en deux phases de 16 parties. Il y a la « spring season » et la « fall season ». Les gagnants de chacune de ces « saisons » obtiennent un laissez-passer pour la demi-finale face aux deux meilleures équipes du classement combiné des deux saisons. Les Deltas ont terminé au second rang du classement combiné, fort d’une fiche de 14 victoires, 12 verdicts nuls et 6 revers.

Le Cosmos, qui avait causé la surprise en éliminant Miami en demi-finale, était attendu de pied ferme par les Deltas à son domicile pour la grande finale. Après que Thomas Heinemann ait donné les devants aux Deltas sur un lancer de punition à la 19e minute de jeu, San Francisco n’a jamais regardé en arrière. Devon Sandoval a complété la marque en toute fin de match.

« Nous avons fêté pas mal, se souvient Ouimette. Nous avons passé une belle soirée dans un bar de San Francisco », raconte le défenseur de 25 ans.

Une défensive hermétique

La qualité de la défensive a fait le succès des Deltas cette saison. L’équipe n’a accordé que 35 buts en 32 matchs, le deuxième meilleur rendement des huit équipes de la ligue. « Nous avions un style de jeu très compact en défense, ce qui nous a permis de remporter plusieurs matchs par blanchissage », note Ouimette. Les Deltas n’ont d’ailleurs accordé aucun but en éliminatoires.

S’il a pris le temps de célébrer ce triomphe avec ses coéquipiers, Karl avait bien hâte de retrouver les siens à Terrebonne. Il passera la période des fêtes en famille et en profitera pour partir en lune de miel avec son conjointe, nous a-t-il confié.

À la recherche d’un nouveau défi

Même s’ils ont été sacrés champions, les Deltas en étaient à leur première et… dernière saison. Les spectateurs n’ayant pas été au rendez-vous en nombre suffisant lors des matchs locaux, il devenait impossible financièrement pour le propriétaire de poursuivre l’aventure.

Ouimette et son agent cogneront donc aux portes de plusieurs formations pour offrir ses services. Le défenseur ne cache pas que ce séjour sur la côte ouest lui a paru long, puisqu’il était loin de sa famille. Il souhaite donc se rapprocher du Québec autant que possible. Il évaluera les offres le moment venu.

10 janvier 2018 - Brisson (cellulaire)

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités