-1° Terrebonne, dimanche 18 février 2018
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

Fil RSS

Montant record de plus de 109 000 $
Les ambassadeurs Daoust, Laurie Lépine, Zachary Cloutier et Jenna Russillo étaient fiers de remettre un montant record à la Fondation du CHU Sainte-Justine. Ils sont ici entourés de Julianne Bélair-Simard, Stéphane Mayer et Christiane Deshaies, du Collège Saint-Sacrement, de la représentante de la Fondation, Catherine Rabret-Laporte et de la mascotte Cachou. (Photo: Jean-Marc Gilbert)

Montant record de plus de 109 000 $

Jean-Marc Gilbert

media@larevue.qc.ca

Mardi 17 octobre 2017

Quand les ambassadeurs du Collège Saint-Sacrement préparaient la huitième participation de l’établissement au Défi-Jeunesse Sainte-Justine des écoles privées, ils croyaient qu’il serait impossible de battre le montant record de plus de 94 000 $ dévoilé en 2016. Ils ont fracassé cette marque en remettant un chèque de 109 339,31 $ au terme de la course du 11 octobre.

«On a tellement recompté souvent, car on ne le croyait pas», a expliqué Sandrine Daoust, entourée de ses collègues ambassadeurs, Zachary Cloutier, Jenna Russillo et Laurie Lépine, quelques minutes après le dévoilement qui s’est fait dans une ambiance euphorique devant les quelque 1 500 élèves de l’établissement scolaire réunis sur le terrain de football. «Nous sommes tellement fiers de faire partie de ce grand mouvement» a ajouté Sandrine.

Pour Laurie Lépine, qui est elle-même déjà passée par le Centre hospitalier universitaire (CHU) Sainte-Justine dans sa jeunesse en raison de son diabète de type 1, remettre un montant de cette ampleur représente aussi beaucoup.

Le septième de l’objectif total

Le dévoilement s’est fait à la suite des remises de médailles aux gagnants des défis du 3 km et du 5 km. Sainte-Justine espère amasser 700 000 $ au profit du centre de traumatologie du CHU.

Les élèves du Collège Saint-Sacrement viennent donc de récolter à eux seuls le septième de ce montant.

Une cinquantaine d’autres écoles privées de partout en province tiendront leur défi à différents moments de l’année scolaire.

«C’est vraiment exceptionnel et unique, ça dépasse nos attentes», a commenté Catherine Rabret-Laporte, conseillère aux événements pour le CHU Sainte-Justine, présente pour l’occasion.

«Ça permet aussi de donner la piqûre de la philanthropie à nos jeunes», ajoute Christiane Deshaies, directrice des 4e et 5e secondaires du Collège.

Comme l’a si bien dit Zachary Cloutier en s’adressant à ses collègues étudiants avant le défi : «On a beaucoup de devoirs au Collège, mais c’est le seul qui peut sauver des vies.»

31 dec 2017 Lise Viau cell

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités