3° Terrebonne, jeudi 19 avril 2018
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

Fil RSS

De la patinoire du coin de la rue aux championnats canadiens
La Mascouchoise Sabrina Vigneault cogne à la porte des championnats canadiens à sa première année dans la catégorie senior. (Photo : courtoisie)

De la patinoire du coin de la rue aux championnats canadiens

Jean-Marc Gilbert

Mercredi 22 novembre 2017

Lorsqu'elle en était à ses premiers coups de patin à la patinoire du coin de la rue à l'âge de 4 ans, la Mascouchoise Sabrina Vigneault ne s'attendait pas un jour à faire partie des meilleures patineuses artistiques de la province. Quinze ans plus tard, à sa première année chez les seniors, elle n'a qu'un seul objectif en tête : les championnats canadiens.

«J'ai toujours aimé être poussée et dépasser mes limites. J'ai beaucoup de drive. Si je m'en vais là-bas, j'y vais et personne ne va m'arrêter», lance la combative jeune femme de 19 ans lorsqu'on lui parle de son état d'esprit en mode compétition, elle qui patine uniquement en simple depuis quelques années.

C'est après sa première participation aux championnats canadiens novices, à 15 ans, qu'elle a vraiment commencé à progresser, se souvient l'athlète. 

Réflexion et résultats

Après des hauts et des bas dans les années suivantes et des performances qui n'ont pas été à la hauteur de ses attentes aux «défis» de décembre 2016 (dernière étape avant les championnats canadiens), la patineuse a réfléchi. «J'ai eu une rencontre avec mes entraîneurs, je me suis fixé des objectifs et je me suis concentrée sur le positif», raconte Sabrina Vigneault, qui remercie ses entraîneurs Patricia Lemire et Nicolas Alain pour leurs judicieux conseils.

Résultat : elle a connu un excellent début de saison. Sa médaille de bronze remportée en septembre lors des championnats de sous-section lui a redonné confiance. «Ça faisait un petit bout que je n'avais pas gagné de médaille. C'est comme si quelqu'un me disait : "Lâche pas, Sab! Voici ta récompense pour ton acharnement"», raconte la représentante du CPA L'Oiseau Bleu de Mascouche.

Elle sera donc à Pierrefonds, les 2 et 3 décembre, pour les «défis». Son but : finir dans le top 18 pour gagner sa place pour les championnats canadiens.

Celle qui combine études collégiales, compétition et enseignement du patin artistique pour la relève n'a pas nécessairement l'ambition de prendre part aux Jeux olympiques un jour. «Je veux seulement développer mes triples sauts et continuer de vivre ma passion à fond», conclut la patineuse mascouchoise.

29 janvier 2018 - Floréa (cell)

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités