1° Terrebonne, mercredi 17 octobre 2018
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

Fil RSS

Les Phénix filent vers les séries
Après 29 parties, l’équipe de Paulin Bordeleau montre une fiche de 13 victoires, 12 défaites et 4 défaites en prolongation. Les 41 points au classement donnent le 3e rang de la division et le 10e échelon de la Ligue de hockey midget AAA. (Photo: archives/Benoit Demers)

Les Phénix filent vers les séries

Pierre-Luc

Chenel

redaction@larevue.qc.ca

Mardi 19 décembre 2017

Les Phénix du Collège Esther-Blondin entameront la dernière étape de la saison régulière le 5 janvier. Il reste 11 parties au calendrier avant le début de séries éliminatoires.

Après 29 parties, l’équipe de Paulin Bordeleau montre une fiche de 13 victoires, 12 défaites et 4 défaites en prolongation. Les 41 points au classement donnent le 3e rang de la division et le 10e échelon de la Ligue de hockey midget AAA.

Début de saison difficile

Les Phénix ont connu une séquence difficile en commençant la saison, perdant les sept premiers matchs. Douze nouveaux joueurs s’étaient greffés à l’équipe, dont 10 âgés de 15 ans. «On avait une équipe complètement différente, a mentionné l’entraîneur-chef, Paulin Bordeleau. Depuis deux ans, on avait Xavier Parent et Samuel Poulin. Il fallait se trouver une identité.»

«Défensivement, on n’était pas très bons, a-t-il continué. Notre gardien était ordinaire en début de saison. On a progressé et continué de travailler. On a essayé de garder le moral et le positif.»

Le 6 octobre, les Phénix ont perdu 9 à 2 contre les Vikings de Saint-Eustache. Après la rencontre, les joueurs et les entraîneurs ont fait le point. «On avait fait du progrès, mais dans ce match-là, on était à côté de notre plan. On savait ce qu’on avait à faire et il fallait le faire pour avoir du succès, a insisté l’entraîneur, dont l’équipe a entamé une séquence de 10 victoires et 2 défaites. Ensuite, on est entrés un peu dans la complaisance, on pensait qu’on était la meilleure équipe. On a eu des faux pas. Les gardiens étaient bons et les matchs étaient serrés.»

Bond et Lambert

Le Collège Esther-Blondin a aussi perdu les services du gardien Philippe Bond pendant un mois et demi. Le cerbère a eu son impact, montrant une fiche de 6 victoires et 3 défaites, ainsi qu’une moyenne de buts alloués de 2,36.

«Il a été très bon depuis son retour, a avoué l’entraîneur, ajoutant que Marc-Anthony Lambert s’était replacé après un début difficile. Je dois avouer que Lambert joue très bien aussi. Il est vraiment concentré sur le travail qu’il doit faire. Son éthique de travail s’est améliorée énormément. Il a joué de très gros matchs.»

Responsabilité partagée à l’attaque

D’ici la fin du calendrier régulier, Paulin Bordeleau espère une meilleure distribution de l’offensive. Thomas Bordeleau et Christophe Farmer dominent avec 46 et 40 points. Ils ont marqué près du tiers des buts de l’équipe.

Stéphane Huard et Zachary Beauregard suivent avec 23 et 21 points. «On a joué une trentaine de matchs et il y a des gars qui doivent prendre leurs responsabilités, a dit le pilote. On ne doit pas laisser toute la pression sur la première ligne pour marquer des buts. Ça prend une contribution des quatre trios.»

Il reste 11 matchs à la saison régulière des Phénix. Le 2e rang de la Division CCM reste accessible. L’équipe accuse un retard de 4 points sur l’Intrépide de Gatineau.

La Revue en 5 minutes CEL

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités