2° Terrebonne, vendredi 24 novembre 2017
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

Fil RSS

Les Triades à une victoire des séries
Avec 6 parties à sa fiche, la formation lanaudoise comptabilise 5 victoires contre une seule défaite pour un total de 10 points. (Photo : archives)

Les Triades à une victoire des séries

Pénélope Clermont

journaliste@larevue.qc.ca

Mardi 17 octobre 2017

Avec deux matchs de football à jouer en saison régulière, les Triades de Lanaudière sont en bonne position pour faire les séries. Alors qu’elle figure au 2e rang du classement général, une victoire à son prochain affrontement garantirait à l’équipe une place pour l’étape ultime.

Avec 6 parties à sa fiche, la formation lanaudoise comptabilise 5 victoires contre une seule défaite pour un total de 10 points, soit 2 points derrière les meneurs et 2 devant ses plus proches poursuivants. L’entraîneur-chef, Benoît Chartier, explique les belles performances de son équipe par l’énergie et la progression qui caractérisent les joueurs depuis le début de la campagne.

«En début de saison, on s’était fixé des objectifs et les joueurs ont bien travaillé pour les atteindre», ajoute-t-il, conscient que rien n’est encore gagné : «Il y a encore des parties importantes à venir, entre autres contre Ahuntsic, qui nous a battus cette saison. Nous ne prenons aucun adversaire à la légère.»

L’attaque menée par le quart-arrière Antoine Chabot – qui vient de s’engager avec les Carabins de Montréal dans les rangs universitaires – fait aussi la différence actuellement, avec le plus haut total de points pour, soit 244. Saint-Hyacinthe, au premier rang, en possède 209.

«Antoine est un joueur important et il peut compter sur de bons [joueurs] autour de lui. Gabriel Barde, notre coordonnateur à l’offensive, fait aussi un excellent travail avec l’équipe d’entraîneurs. La défensive progresse aussi bien», souligne Chartier, qui continuera d’encourager son groupe à jouer 60 minutes à chaque partie.

«C’est la clé du succès», conclut-il.

29 nov 2017 ALBI NISSAN cell

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités