16° Terrebonne, mardi 24 octobre 2017
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

Fil RSS

Un grand jour pour le monde équestre
L’inauguration du nouveau tronçon de sentier équestre pour le Grand Sentier. De gauche à droite : Nancy Veilleux, Michel Thivierge, président du Centre équestre du Boisé, Maryse Thibodeau, Richard Sénécal, directeur du Conseil québécois du sentier Transcanadien, ainsi que Martin Brousseau, de Cheval Québec. (Photo : Karyne Gaouette)

Un grand jour pour le monde équestre

Karyne

Gaouette

redaction@larevue.qc.ca

Mardi 10 octobre 2017

Le 23 septembre a été une grande journée pour tous les Moulinois qui possèdent des chevaux ou sont membres d’un club équestre. Effectivement, un nouveau tronçon non motorisé du Grand Sentier a été inauguré à Mascouche vers 13 h. Ainsi, la municipalité fait désormais partie du projet de l’organisme sentier Transcanadien. Un avantage touristique autant qu’un projet récréatif.

Le Grand Sentier est l’un des plus importants au monde. À terme, il s’étendra de l’Atlantique au Pacifique sur quelque 24 000 kilomètres. Il pourra être parcouru par des marcheurs, des cyclistes, des skieurs, des cavaliers et plus encore.

Jusqu’à maintenant, 80 % du sentier a été complété dans l’Ouest canadien. Mascouche est donc fière de faire partie de cet imposant projet.

Il n’est pas toujours facile de créer un sentier équestre. Certains tronçons doivent passer sur des terrains privés et il est parfois ardu d’obtenir l’autorisation du propriétaire pour y créer un sentier.

C’est d’ailleurs le refus d’un seul propriétaire foncier qui empêche la connexion, sur 500 pieds, des sentiers de Terrebonne et de Mascouche. La communauté équestre espère de tout cœur pouvoir un jour avoir accès à ces 500 pieds pour pouvoir agrandir son parcours équestre.

C’est au Centre équestre du Boisé, installé au 1169, chemin Sainte-Marie à Mascouche, que plusieurs personnes se sont rassemblées pour venir fêter l’ouverture du nouveau tronçon de 7 km qui s’ajoute au Grand Sentier. Un parcours de quelques kilomètres était prévu pour nous présenter le majestueux chemin. «Le sentier est super. C’est un joyau pour une ville!» a tenu à souligner Luc Thériault, député fédéral de Montcalm.

Le maire de Mascouche, Guillaume Tremblay, a tenu à remercier tous les propriétaires de terrains privés autorisant le passage du tronçon sur leur terre. Il semblait aussi très enthousiaste envers le projet. «L’objectif est d’attirer des gens de l’extérieur, des touristes, pour leur montrer que Mascouche est un endroit formidable.»

C’est donc avec fierté que Mascouche a permis de connecter ses 50 km de sentiers avec des personnes d’ici et d’ailleurs, comme l’a souligné Martin Brousseau, président de Cheval Québec.

1 an Vitrerie Gascon Cell

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités