-4° Terrebonne, mercredi 22 novembre 2017
Restez informés, abonnez-vous aux infolettres
La Revue Télé

La Revue

L'hebdo des gens d'action

Rechercher Menu

Fil RSS

Une saison enrichissante pour Julianne Vallerand
L’athlète moulinoise a remporté l’or avec l’équipe du Québec aux Jeux du Canada. (Photo: Courtoisie)

Une saison enrichissante pour Julianne Vallerand

Pénélope Clermont

Mardi 24 octobre 2017

Julianne Vallerand a parcouru de nombreux kilomètres sur les terrains de soccer au cours de l’été. Entamant sa saison «morte», elle ne fera pas pour autant relâche. La Terrebonnienne poursuit en effet son entraînement, espérant se tailler une place au sein de l’équipe canadienne chez les U-17, laquelle tente de se classer pour la Coupe du monde féminine U-17 de la FIFA.

La joueuse de 16 ans a d’ailleurs eu la chance de porter l’uniforme du Canada lors du Tournoi féminin des Quatre Nations U-17, tenu en juillet en Chine. Elle a pu acquérir énormément d’expérience en jouant la totalité des trois matchs à l’horaire contre des puissances en soccer, soit les États-Unis, le Japon et la Chine. 

«C’est un tournoi qui sert de préparation pour le Tournoi de la CONCACAF, qui sont les qualifications pour la Coupe du monde, explique-t-elle. On a terminé 4e sur quatre équipes, mais je pense m’être bien débrouillée. C’était assez spécial. L’air était dur à respirer. Les conditions étaient extrêmement difficiles et les joueuses sont vraiment bonnes.»

Pour poursuivre son développement et s’assurer une place au sein de cette équipe, ce qui n’est jamais garanti, selon ses dires, Julianne était d’un camp en Colombie-Britannique il y a deux semaines. «Il y en aura un autre à la fin du mois de novembre et un dernier en [2018]», dévoile celle qui ne tient rien pour acquis, donnant ainsi tout ce qu’elle a à chaque occasion.

D’autres belles performances

Parallèlement, l’athlète moulinoise a remporté l’or avec l’équipe du Québec aux Jeux du Canada, à Winnipeg. «On a fait l’histoire!» se réjouit-elle avant de remettre le tout en contexte : «On était la plus jeune équipe et on était du Québec. C’est la première fois que le Québec gagnait.»

Ses coéquipières ont eu le dessus sur l’Ontario en finale.

Il faut aussi ajouter à cela qu’elle a été nommée sur l’équipe étoile des Jeux, correspondant aux meilleures 11 partantes, au terme de la compétition. Un honneur symbolique qu’elle a accepté avec modestie à titre de défenseure.

Toujours cet été, celle qui fait aussi partie de l’alignement du U-17AAA de l’Association de soccer de Varennes a remporté l’or à la Coupe du Québec avec cette même formation. Gagnant la finale dans un score de 3 à 1, la Terrebonnienne, qui joue à l’attaque dans cette équipe, a marqué les trois filets de sa formation.

Les plans d’avenir

Julianne entreprend sa cinquième secondaire à l’école Antoine-de-Saint-Exupéry tout en continuant son entraînement au Centre national de haute performance. Son objectif à court terme demeure bien sûr de faire partie de l’équipe nationale qui pourrait être de la Coupe du monde féminine U-17 de la FIFA, en Uruguay. À plus long terme, elle songe à se rendre aux Jeux olympiques ou à jouer en Europe, mais cela reste dans la catégorie des rêves pour le moment.

25 mai 2018 Implantologie cell

Commentaires

Vous désirez commenter cet article?
Vous devez être membre

Publicités