« Il ne faut surtout pas baisser la garde » – Pierre Fitzgibbon

« Il ne faut surtout pas baisser la garde » – Pierre Fitzgibbon
« Oui, la fête de Pâques est à nos portes, mais on se doit de continuer ainsi », rappelle le député de Terrebonne, Pierre Fitzgibbon. (Photo : archives)

Alors que la fête de Pâques est à nos portes, le premier ministre du Québec, François Legault, a rappelé aux Québécois qu’aucun rassemblement physique, intérieur comme extérieur, n’est permis. À l’heure actuelle, la grande priorité doit être la santé des Québécois et notamment celle des personnes âgées.

Rappelons que le Québec comptait, en date du 8 avril, 10 031 cas de personnes infectées par la COVID-19, dont 161 dans la MRC Les Moulins.

Dans ces circonstances, Pierre Fitzgibbon, député de Terrebonne, tient à partager ce message avec ses concitoyens : « Bien que les résultats soient encourageants au Québec, on n’a pas le droit de baisser la garde. Les Québécois, on bien fait les choses depuis que notre premier ministre et la direction nationale de la santé publique nous ont demandé de nous mettre sur pause. Oui, la fête de Pâques est à nos portes, mais on se doit de continuer ainsi. C’est ce que je viens vous demander aujourd’hui. »

Pendant cette crise, M. Fitzgibbon rappelle aux gens de Terrebonne que toute son équipe est au travail pour aider les gens de la circonscription : « Nous sommes là avec vous. Je parle régulièrement aux élus municipaux, à des entrepreneurs, à des citoyens… Les gens de Terrebonne sont solidaires et j’ai confiance qu’on va s’en sortir ensemble! »

Pour en savoir davantage sur le coronavirus, la population est invitée à consulter le site www.quebec.ca/coronavirus. Localement, on peut composer le 450 644-4545. (PC)

Partager cet article

1
Commentez l'article

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
Claude Angenot Auteurs de commentaires récents
Claude Angenot
Invité
Claude Angenot

Bin oui ont retourne au travail pour sauver l économie et au dommages collatéraux .
Trois choix qu a le gouvernement…
1- sauver des vies en fournissant un vaccin.
Ce qui actuellement n est pas disponible
2- continuer le confinement pour restreindre l épidémie
3-Renvoyer les gens au travail pour sauver l économie au détriment de perte de vies.