Les rassemblements extérieurs restreints permis

Par Élise Brouillette
Les rassemblements extérieurs restreints permis
Dans Lanaudière, le nombre de cas est passé de 3 482 à 3 523 (+41) et le nombre de décès de 147 à 149, en date du 20 mai.

C’est la vice-première ministre Geneviève Guilbault accompagnée du directeur national de la Santé publique, Dr Horacio Arruda, qui ont dressé le bilan quotidien, aujourd’hui. De nouvelles mesures ont été annoncées, dont la possibilité de tenir des rassemblements extérieurs restreints, selon certaines conditions, dès le 22 mai.

Mme Guilbault a souligné qu’il est très important de développer le réflexe de porter le couvre-visage lorsque l’on sort de la maison : « Ce n’est peut-être pas naturel, mais il faut développer ce réflexe. C’est une façon de faire de l’achat local et de protéger les autres. »

« Si on veut continuer dans la bonne direction, il faut maintenir nos bonnes habitudes. Je suis consciente qu’après deux mois il est de plus en plus difficile d’être disciplinés », a-t-elle ajouté.

C’est pourquoi la Santé publique et le gouvernement se sont penchés sur des manières d’assouplir les règles concernant les rassemblements, sans compromettre la santé. Ainsi, dès le 22 mai, il sera possible de faire des rassemblements extérieurs restreints, selon certaines conditions. Un maximum de 10 personnes provenant d’au maximum trois ménages pourront se réunir tout en maintenant une distanciation de deux mètres.

La vice-première ministre a insisté sur l’importance d’éviter de se rassembler à l’intérieur. Les rassemblements intérieurs ne sont pas encore permis. « On verra l’effet que les rassemblements extérieurs auront », a-t-elle indiqué.

Lisez aussi notre texte concernant la réouverture des soins de santé privés, des soins corporels et des soins esthétiques, annoncée aujourd’hui.

Partager cet article

Commentez l'article

avatar