ACCÈS RÉSIDENCES : Comment trouver une résidence pour votre parent Alzheimer?

Reportage publicitaire

Cela fait quelque temps que le diagnostic d’Alzheimer a été donné. Vous voyez l’état de votre père ou votre mère se dégrader peu à peu. Pour l’instant, votre parent en santé est en mesure de s’en occuper, mais vous savez qu’éventuellement, ce sera au-dessus de ses capacités.

Il y a des organismes d’aide à domicile, mais il vient un moment où, pour la sécurité du parent malade, il n’y a d’autre choix que de le placer en résidence ou CHSLD. Comment s’y prendre et comment faire pour trouver la résidence idéale? Voici quelques conseils.

Discutez avec vos parents

Avant que la maladie soit trop avancée, discutez-en avec vos parents. Parlez franchement, mais avec tact et douceur, de ce que la maladie d’Alzheimer apportera, des situations qu’elle peut créer. Demandez-leur leur avis sur les démarches à prendre lorsque celle-ci aura atteint un certain stade.

S’y prendre à l’avance

Bien que votre parent voudra rester le plus longtemps possible dans sa maison, il est bien de s’y prendre d’avance pour trouver son lieu de résidence lorsque la maladie aura atteint le point de non-retour. Il est important que la résidence soit sécuritaire, et que votre parent s’y sente bien.

Des agences offrent l’aide gratuite de conseillers en hébergement pour aînés. Ces conseillers, experts dans leur domaine, peuvent vous guider et vous aider à trouver la résidence idéale.

L’important est de ne pas brusquer les choses, dans la mesure du possible. En s’y prenant à l’avance, vos parents auront le temps de se faire à l’idée.

Type de résidence

Visitez différentes résidences avec vos parents. Si votre parent en santé préfère rester avec son conjoint, il y a des résidences évolutives qui regroupent dans un même complexe des appartements pour aînés autonomes, semi-autonomes et un CHSLD. Les deux pourraient alors y déménager. Le parent Alzheimer aura les soins nécessaires, dans un environnement sécuritaire, et non loin de son conjoint.

Le choix du type de résidence dépendra du degré de la maladie lorsque votre parent déménagera. Si la maladie est encore au stade léger ou modéré, les résidences privées sont plus chaleureuses. Mais pour les cas lourds, le réseau public est plus adapté; leur personnel est mieux encadré et formé. L’important est que votre parent reçoive les soins appropriés à son état de santé.

Il est préférable, pour le bien-être de votre parent, de trouver une résidence dans une ville ou un quartier qui lui sont familiers. Il sera moins dépaysé et la transition sera plus facile.

Le déménagement

Une fois déménagé, invitez les amis et membres de la famille à être plus présents pour l’aider à s’adapter à son nouvel environnement. Visitez-le aussi souvent qu’auparavant, peut-être même un peu plus au début, le temps qu’il se sente à l’aise dans la résidence et avec le personnel.

Placer un parent malade en résidence est une étape difficile, mais il est important que toute la famille prenne le temps de s’ajuster à cette nouvelle situation qui apportera à tous une tranquillité d’esprit, sachant que votre parent est entre de bonnes mains.

 

Partager cet article

Commentez l'article

avatar