Accroche-toi!

Karine Limoges
Accroche-toi!
Les lauréates des bourses Accroche-Cœur dans Lanaudière, de gauche à droite : Vicky Bertrand, élève de l’école secondaire Le Prélude, Christelle Groulx-Labelle et Maude-Rose St-Pierre, toutes deux de l’école secondaire Armand-Corbeil, et Sindy Perreault, de l’école secondaire Des Rives. (Photo : Karine Limoges)

Des bourses Accroche-Cœur ont été remises à quatre récipiendaires de la région des Moulins à l’école secondaire Armand-Corbeil le 29 mai. Academos Cybermentorat et la Fondation Jean-Michel Anctil ont remis à Sindy Perreault, Vicky Bertrand, Maude-Rose St-Pierre et Christelle Groulx-Labelle une bourse de 500 $ pour leur persévérance et leur détermination.

Les jeunes filles – choisies au hasard parmi les 49 candidatures reçues dans Lanaudière – ont été récompensées pour leur ténacité, elles qui relèvent chaque jour des défis. «Elles ont gardé leur motivation malgré les épreuves», a résumé Geneviève Létourneau, agente régionale pour Academos Cybermentorat.

Vicky Bertrand, de l’école secondaire Le Prélude, à Mascouche, jongle avec des difficultés d’adaptation scolaire, mais a réussi à se prendre en main, assiste assidûment aux récupérations et se plie à des exercices supplémentaires afin de bien performer. Malgré le fait qu’elle voie peu ses parents – son frère s’occupe d’elle -, la jeune femme a su faire preuve de persévérance et développer son autonomie. Son objectif : décrocher son diplôme d’études secondaires.

Quant à elle, Sindy Perreault, de l’école secondaire Des Rives, à Terrebonne, s’est distinguée par son sourire et sa bonne humeur. Elle apprend à surmonter ses difficultés scolaires à force de persévérance et d’efforts constants.

À l’école secondaire Armand-Corbeil, aussi à Terrebonne, deux jeunes femmes ont été récompensées, soit Christelle Groulx-Labelle et Maude-Rose St-Pierre. Âgée de 17 ans et mère d’un bébé de 10 mois, Christelle a fait montre de courage et d’un sens des responsabilités hors pair. Elle a su épater ses pairs et la direction de l’école avec son aptitude à allier études et famille. Dans son milieu, on la qualifie d’énergique. Maude-Rose, pour sa part, a surmonté sa dyslexie pour réussir. À force d’assister aux récupérations et d’étudier deux fois plus que ses camarades de classe, elle s’est taillé une place au niveau collégial l’an prochain.

Présent lors de la remise des bourses Accroche-cœur, le directeur Jean Robitaille a rendu hommage à ses deux élèves avec un brin d’émotion. «Christelle reste une ado, mais c’est une battante et elle sera une mère fantastique!» a-t-il lancé. Pour ce qui est de Maude-Rose, «c’est un rayon de soleil!» M. Robitaille salue la quantité de travail qu’elle accomplit, elle qui performe également en natation et en baladi. Le directeur de l’école Le Prélude, André Lachapelle, affirme : «Chaque élève a une face cachée, une vie à lui [dont les défis] peuvent être pesants, et on ne devrait pas faire fi de ceux-ci. C’est incroyable comment ils peuvent s’en sortir!»

Partager cet article

Commentez l'article

avatar