Apprendre la télévision par la pratique

Un nouveau magazine produit par les étudiants du Cégep régional de Lanaudière, constituante de Terrebonne, sera bientôt diffusé sur les ondes du Canal Savoir. «Notre TÉLÉ_VISION» présentera huit émissions d’une demi-heure entièrement réalisées par les étudiants et leurs enseignants. Un concept qui donne aux étudiants l’occasion d’explorer les réalités de la production télévisuelle. 

Philippe Pilette

Une nouvelle initiative pour bonifier les cours de communication vient de voir le jour au Cégep régional de Lanaudière à Terrebonne. La première émission du magazine d’information «Notre TÉLÉ_VISION» sera diffusée dès le lundi 14 mars à 21 h.

Pour les étudiants en Arts et lettres, il s’agit d’un projet qui leur permettra de mettre en pratique les notions acquises durant la formation. «L’idée a pris forme à la suite des résultats du cours Reportage multimédia de l’an passé, explique David Vallerand, professeur du programme Arts et lettres. Les reportages avaient une telle qualité que nous avons eu l’idée d’en faire une émission. Nous avons choisi d’utiliser les ressources à notre disposition pour mettre au point une structure qui permet d’aller plus loin.»

Le projet, qui a reçu l’appui enthousiaste de la direction, fera dorénavant partie du programme et reviendra chaque année. «Cela s’est développé assez rapidement. Nous voulons offrir un programme d’Arts et lettres qui se distingue de celui des autres établissements, et ce projet en est une bonne illustration», affirme Guy Desaulniers, adjoint à la direction.

Le Canal Savoir, qui offrait de meilleures opportunités pour la diffusion, a été approché et s’est montré intéressé par l’idée. Les enseignants David Vallerand et Éric Lamonde sont très heureux du soutien de la direction. «Ce projet nous permet aussi d’assurer un suivi d’une année à l’autre. Les étudiants passent, mais nous, nous restons», dit M. Lemonde.

Petite famille

Les huit émissions qui seront présentées cette année traitent des universités québécoises et ontariennes qui offrent des programmes en communication. Bien qu’elles visent surtout les étudiants, les émissions peuvent aussi intéresser le grand public. «Notre but n’est pas d’aller chercher des cotes d’écoute. Il s’agit de donner une expérience aux étudiants. C’est en quelque sorte une synthèse de ce qu’ils ont appris», précise David Vallerand.

Au menu de «Notre TÉLÉ_VISION», on retrouve des chroniques sur la vie universitaire ainsi que des reportages sur des problématiques sociales actuelles.

Deux équipes de 12 étudiants se partagent le travail de réaliser les 8 émissions. À tour de rôle, les étudiants deviennent réalisateur, assistant réalisateur, recherchiste, chroniqueur, monteur, cameraman et assistant caméraman. «Il y a un gros travail de logistique pour préparer ces émissions. Il faut entrer en contact avec les universités, prendre des rendez-vous, identifier les lieux de tournage. Ensuite, l’équipe se déplace sur les lieux et commence le tournage, qui peut prendre une dizaine d’heures», explique Philippe Marien, étudiant du programme Arts et lettres.

Les étudiants du programme Arts et lettres du Cégep sont environ une cinquantaine. «Nous sommes comme une petite famille. Il y a beaucoup de collaboration entre les étudiants de première et de deuxième année. Ce projet est essentiellement un travail d’équipe. Il n’y a pas de compétition entre nous, c’est très amical», ajoute l’étudiant.

«Grâce à ce projet, nous avons la chance d’explorer le médium de la télévision. C’est aussi une occasion de découvrir nos forces et nos talents», témoigne Kim Payette, une étudiante en deuxième année.

Partager cet article

Commentez l'article

avatar